Un professeur licencié pour avoir lu un passage contenant des insultes raciales du roman de Mark Twain qui «satirise l'institution maléfique de l'esclavage»

Mark Twain

Un professeur auxiliaire de l’Université St. John aurait été licencié pour avoir lu un passage du roman anti-esclavagiste de Mark Twain «Pudd’nhead Wilson» lors d’un cours sur la littérature satirique, a rapporté le New York Post.

Hannah Berliner Fischthal, adjointe à St.Johns pendant 20 ans, a utilisé le mot une fois lors d'un cours à distance le 10 février après avoir enseigné à ses élèves l'histoire et le contexte du mot, et a déclaré qu'elle espérait que l'utilisation du mot n'offenserait personne dans le pays. classe, le Message signalé.

«Mark Twain a été l'un des premiers écrivains américains à utiliser le dialecte réel. Son utilisation du «mot N» n’est utilisée que dans les dialogues, car il aurait pu être prononcé dans le sud avant la guerre civile, lorsque l’histoire se déroule », a déclaré Fischthal, se référant au livre.

"Cela fait la satire de toute l'institution perverse de l'esclavage", a-t-elle ajouté dans un communiqué après son licenciement, selon le Post.

Après l'utilisation du mot N, un étudiant aurait quitté le cours en ligne et aurait rapidement envoyé un courriel à l'administration du collège décrivant la «détresse émotionnelle» causée par l'utilisation du mot. (CONNEXES: L'université décourage le mémorial du 11 septembre en citant les sentiments des musulmans)

La plupart des élèves de la classe exprimé leur soutien à Fischthal, expliquant le terme a été utilisé dans le contexte de la lecture plutôt que de manière raciste. La professeure a été suspendue en mars, puis informée de son licenciement fin avril.

Brian Browne, un porte-parole de l'université, a déclaré au Post: «Si vous affirmez qu'elle a été renvoyée pour avoir lu à haute voix un roman de Mark Twain, c'est incorrect. Lorsqu'on lui a demandé de clarifier, Brown a refusé, affirmant simplement que l'université ne commentait pas les questions personnelles, a déclaré le Post.

Plus tôt cette année, un autre professeur adjoint à l'université était mis à la porte après qu'un élève se soit plaint, l'instructeur a demandé aux élèves de justifier l'esclavage lors d'une leçon sur la «mondialisation des XVe et XVIe siècles» dans le contexte de la période d'enseignement.

Vous aimer cet article ? Partagez-le avec un ami !

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.