Un producteur de bois d'œuvre russe suggère de privatiser les forêts du pays

Un producteur de bois d'œuvre russe suggère de privatiser les forêts du pays

Les investisseurs russes devraient être autorisés à privatiser deux à trois pour cent de la superficie boisée du pays pour éviter la déforestation et augmenter la production commerciale de bois, selon le chef de la plus grande exploitation forestière de Russie en Extrême-Orient.

Konstantin Lashkevich, PDG de Russia Forest Products, ou RFP Group, a partagé cette opinion avec les journalistes mercredi, déclarant qu'une fois entre des mains privées, les forêts peuvent être cultivées et restaurées à des fins commerciales.

Au cours des dernières années, le nombre de forêts avec du bois de haute qualité a diminué et il leur faudra peut-être 80 à 120 ans pour retrouver leur croissance naturelle. Dans cette optique, Lashkevich a proposé d'identifier les zones forestières où il serait possible de cultiver du bois à des fins commerciales, à l'instar de la Nouvelle-Zélande. Cependant, selon Lashkevich, cela ne sera possible que si les investisseurs sont autorisés à privatiser les terres.

"Je ne le ferai pas, car cela tuera mon économie d'exploitation, et un modèle d'investissement ne peut pas être construit sans droits sur la terre ou au moins sur le matériel sur pied. Nous avons besoin d'investissements d'environ cinq mille dollars par hectare jusqu'à ce que la forêt commence à pousser", a déclaré Lashkevich.

Il a proposé de choisir des zones climatiques offrant les meilleures conditions à cet effet, qui ne représentent que deux à trois pour cent de l'ensemble du territoire forestier de la Russie.

58% des actions de RFP Group appartiennent au milliardaire russo-israélien Roman Abramovich et au magnat industriel Alexander Abramov.

Pour plus d'histoires sur l'économie et la finance, visitez La section affaires de RT

Vous aimer cet article ? Partagez-le avec un ami !

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.