Un nageur américain qui concourra pour les médailles d'or aux Jeux olympiques prend une position audacieuse contre le vaccin COVID

Un nageur américain qui concourra pour les médailles d'or aux Jeux olympiques prend une position audacieuse contre le vaccin COVID

Le nageur américain Michael Andrew, qui devrait concourir pour des médailles d'or aux Jeux olympiques, a confirmé jeudi qu'il ne recevrait pas le vaccin COVID-19 avant d'avoir terminé à Tokyo.

Andrew représentera l'équipe des États-Unis dans les compétitions de 100 mètres brasse, 200 mètres quatre nages individuel et 50 mètres nage libre.

Quel est le fond ?

Après avoir contracté COVID-19 fin 2020, Andrew a révélé en janvier qu'il ne recevrait pas le vaccin COVID-19.

"Donc, mon schéma de pensée est un peu comme, si je l'ai déjà, il n'y a pas autant de risque pour ma santé", a-t-il déclaré. Selon au Washington Post, Andrew a également exprimé des "inquiétudes tacites" concernant le virus. « Juste parce que tout le monde va dans une direction, pourquoi devons-nous suivre cette direction ? » Andrew a demandé.

Qu'a dit Andrew cette semaine ?

S'exprimant lors d'une conférence téléphonique avec des journalistes, Andrew a déclaré qu'il ne recevrait pas le vaccin COVID-19 avant de se rendre à Tokyo.

"La raison derrière cela est que, par exemple, c'était au dernier moment que je ne voulais rien mettre dans mon corps auquel je ne savais pas comment je réagirais potentiellement", a déclaré Andrew jeudi.

"En tant qu'athlète de niveau élite, tout ce que nous faisons est très calculé", a-t-il expliqué. "Pour moi dans les cycles d'entraînement et surtout lors des essais, je ne voulais pas risquer de jours d'absence, car il y a des périodes où si vous prenez un vaccin, vous devez faire face à quelques jours de congé."

Reuters c'est noté qu'Andrew a ajouté qu'il ne recevrait pas non plus le vaccin dans un "avenir lointain".

Andrew, cependant, a déclaré qu'il se conformerait à toutes les mesures de santé renforcées requises pour les athlètes non vaccinés.

"Nous avons tous ici été soumis à des protocoles très stricts, avec de nombreux tests, des masques, socialement distants, restant à l'écart des foules – tout comme ça", a déclaré Andrew. "Aller à Tokyo, la même chose, avec des tests tous les jours. Donc, nous nous sentons très en sécurité et protégés, sachant que nous minimisons les risques autant que possible. Mais personnellement, je n'ai pas encore eu le vaccin et je ne prévois pas dans un futur lointain."

Rien d'autre?

Selon au Washington Post, il n'y a pas de mandat de vaccination pour les athlètes olympiques.

De la poste :

Un porte-parole d'USA Swimming a déclaré à The Post que l'organisation ne pouvait pas imposer de vaccins à ses athlètes, car le comité d'organisation de Tokyo 2020 et le CIO ne les avaient pas mandatés, mais que les athlètes et entraîneurs non vaccinés – Peter Andrew [le père de Michael Andrew] est un assistant de l'équipe américaine – serait soumis à des protocoles de santé et de sécurité améliorés pendant le camp d'entraînement à Hawaï et les Jeux olympiques de Tokyo.

Pourtant, il n'y aura pas de spectateurs présents aux jeux cette année en raison de l'augmentation des cas de COVID-19 au Japon.

Le pays hôte a déclaré l'état d'urgence.

.

Vous aimer cet article ? Partagez-le avec un ami !

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.