Un manifestant porte une tête de porc sur un pieu au cours du quatrième jour d'affrontements avec la police dans le Minnesota

Un manifestant portant une tête de cochon sur un pieu a déclaré que la seule façon dont les choses changent est `` si les gens commencent à jeter des choses '' lors d'une quatrième nuit de troubles dans le Minnesota mercredi après la fusillade par la police d'un homme noir là-bas.

La police du Minnesota a arrêté 24 personnes au milieu d'affrontements avec des manifestants de Black Lives Matter brandissant une tête de cochon sur un bûcher lors d'une quatrième nuit de chaos mercredi après la fusillade de la police sur un homme noir il y a quelques jours.

Un manifestant anonyme a déclaré que l'ancien officier Kim Potter «  avait commis un acte de guerre '' lorsqu'elle avait abattu Daunte Wright dimanche à Brooklyn Center.

La police avait déclaré mercredi une manifestation illégale dans la ville bien avant le couvre-feu de 22 heures à la suite des affrontements.

Un manifestant – photographié tenant une tête de cochon dans un chapeau de flic – a raconté Sean Hannity Mercredi: «Nous n'utilisons pas de gaz lacrymogène. Nous n'utilisons pas de gaz. Après avoir souligné que les projectiles sont «  nocifs '', le manifestant a ajouté: «  Bien sûr, mais c'est la seule façon pour eux d'apprendre quoi que ce soit.

«C'est la seule façon dont les choses pourraient changer, c'est si les gens commencent à lancer des choses. L'institution de la police est mauvaise. Il y a probablement de très bonnes personnes … mais elles ont juste des emplois terribles.

Potter, 48 ans, a été inculpé mercredi d'homicide involontaire coupable au deuxième degré – passible d'une peine maximale de 10 ans de prison – pour le meurtre de Wright, 20 ans. Elle a déposé une caution de 100 000 dollars mercredi soir et a été libérée de la prison du comté de Hennepin, selon les archives en ligne.

Elle devrait comparaître pour la première fois au tribunal jeudi après-midi, après avoir quitté son emploi dans la police du Brooklyn Center deux jours après la mort de Wright.

Le manifestant a déclaré à propos de Potter faisant des liens: «  Pour moi, c'est assez scandaleux. Je pense que cette dame travaille essentiellement pour une force d'occupation ici et qu'elle a commis un acte de guerre contre quelqu'un. Je considère que c'est un acte de guerre. Et elle ne devrait pas être sous caution. Et ce n'est pas un homicide involontaire coupable. C'est un acte de guerre.

Le chef de la police de Potter a déclaré que cela semblait être un cas de confusion entre son Taser et son arme de poing. Mais de nombreux manifestants et les membres de la famille de Wright ont rejeté cela, affirmant soit qu'ils ne le croyaient pas, soit que l'incident reflétait un parti pris dans la police, Wright arrêté pour une immatriculation de voiture expirée et finissant par mourir.

La mort de Wright est survenue alors que la région plus large de Minneapolis attend nerveusement l'issue du procès de Derek Chauvin, le premier des quatre officiers accusés de la mort de George Floyd.

La mort par balle a déclenché des jours de troubles et d'affrontements entre les manifestants et la police. Dans les villes du pays – y compris New York, Géorgie et Philadelphie – des manifestants sont descendus dans la rue.

Une émeute a été déclarée mardi à Portland après l'incendie d'un bâtiment du syndicat de la police. À Washington DC, les manifestants ont scandé "brûler l'enceinte jusqu'au sol".

Un manifestant portant une tête de cochon sur un pieu a déclaré que la seule façon dont les choses changent est `` si les gens commencent à jeter des choses '' lors d'une quatrième nuit de troubles dans le Minnesota mercredi après la fusillade par la police d'un homme noir là-bas.

Un manifestant portant une tête de cochon sur un pieu a déclaré que la seule façon dont les choses changent est «  si les gens commencent à jeter des choses '' lors d'une quatrième nuit de troubles dans le Minnesota mercredi après la fusillade par la police d'un homme noir là-bas.

Mercredi, des manifestants brandissent une tête de cochon portant une casquette de police sur un bâton devant le département de police du Brooklyn Center

Mercredi, des manifestants brandissent une tête de cochon portant une casquette de police sur un bâton devant le département de police du Brooklyn Center

Peu après 21 heures, la police a annoncé par haut-parleur que la manifestation était un rassemblement illégal

Peu après 21 heures, la police a annoncé par haut-parleur que la manifestation était un rassemblement illégal

Un manifestant blessé est assisté par des médecins lors d'une manifestation contre la fusillade mortelle de Daunte Wright dimanche lors d'un arrêt de la circulation, devant le département de police du Brooklyn Center, le mercredi 14 avril 2021.

Un manifestant blessé est assisté par des médecins lors d'une manifestation contre la fusillade mortelle de Daunte Wright dimanche lors d'un arrêt de la circulation, devant le département de police du Brooklyn Center, le mercredi 14 avril 2021.

Un manifestant est aidé à la suite d'affrontements avec la police mercredi, la quatrième nuit consécutive des manifestants sont descendus dans les rues

Un manifestant est aidé à la suite d'affrontements avec la police mercredi, la quatrième nuit consécutive des manifestants sont descendus dans les rues

Une personne a les yeux rougis après avoir été aspergée de poivre devant le quartier général de la police du Brooklyn Center le 14 avril 2021 à Brooklyn Center, Minnesota

Une personne a les yeux rougis après avoir été aspergée de poivre devant le quartier général de la police du Brooklyn Center le 14 avril 2021 à Brooklyn Center, Minnesota

Un manifestant est photographié sur le sol lors d'affrontements avec la police mercredi. Un deuxième manifestant semble la protéger avec un bouclier parapluie

Un manifestant est photographié sur le sol lors d'affrontements avec la police mercredi. Un deuxième manifestant semble la protéger avec un bouclier parapluie

Mercredi, les manifestants se rassemblent devant le poste de police de Brooklyn Center. C'est le quatrième jour de manifestations dans la ville de la banlieue de Minneapolis à la suite de la fusillade mortelle de Daunte Wright, 20 ans, par le policier Kimberly Potter.

Mercredi, les manifestants se rassemblent devant le poste de police de Brooklyn Center. C'est le quatrième jour de manifestations dans la ville de la banlieue de Minneapolis à la suite de la fusillade mortelle de Daunte Wright, 20 ans, par le policier Kimberly Potter.

Certains officiers ont pu être vus pulvériser un produit chimique sur des manifestants qui ont formé un mur avec des parapluies. Potter, 48 ans, a été inculpé mercredi d'homicide involontaire coupable au deuxième degré - passible d'une peine maximale de 10 ans de prison - pour le meurtre de Wright, 20 ans. Elle a déposé une caution de 100000 dollars mercredi soir et a été libérée de la prison du comté de Hennepin

Certains officiers ont pu être vus pulvériser un produit chimique sur des manifestants qui ont formé un mur avec des parapluies. Potter, 48 ans, a été inculpé mercredi d'homicide involontaire coupable au deuxième degré – passible d'une peine maximale de 10 ans de prison – pour le meurtre de Wright, 20 ans. Elle a déposé une caution de 100000 dollars mercredi soir et a été libérée de la prison du comté de Hennepin

La mort par balle a déclenché des jours de troubles et d'affrontements entre les manifestants et la police. Les manifestants affrontent des députés du shérif lors d'une manifestation au poste de police de Brooklyn Center mercredi

La mort par balle a déclenché des jours de troubles et d'affrontements entre les manifestants et la police. Les manifestants affrontent des députés du shérif lors d'une manifestation au poste de police de Brooklyn Center mercredi

L'ordre de dispersion bien avant le couvre-feu est intervenu après que des responsables de l'État aient déclaré que des gens lançaient des objets sur la police et tentaient de démanteler la clôture - la même raison citée pour la commande anticipée de mardi.

L'ordre de dispersion bien avant le couvre-feu est intervenu après que des responsables de l'État aient déclaré que des gens jetaient des objets sur la police et tentaient de démanteler la clôture – la même raison citée pour la commande anticipée de mardi.

Peu de temps avant l'ordre de dispersion, certains manifestants ont lancé des objets sur la police, qui a répondu avec des bonbonnes de gaz

Peu de temps avant l'ordre de dispersion, certains manifestants ont lancé des objets sur la police, qui a répondu avec des bonbonnes de gaz

Les adjoints du shérif et les gardes montent la garde derrière les périmètres clôturés du département de police du Brooklyn Center mercredi, alors que les manifestations se poursuivent quelques jours après que l'ancien policier Kim Potter ait tué Daunte Wright.

Les adjoints du shérif et les gardes montent la garde derrière les périmètres clôturés du département de police du Brooklyn Center mercredi, alors que les manifestations se poursuivent quelques jours après que l'ancien policier Kim Potter ait tué Daunte Wright.

Le Brooklyn Center a annoncé un couvre-feu à 22 heures. Mercredi - la quatrième nuit consécutive que la ville a pris cette mesure

Le Brooklyn Center a annoncé un couvre-feu à 22 heures. Mercredi – la quatrième nuit consécutive que la ville a pris cette mesure

Le spray au poivre est utilisé derrière les périmètres clôturés du département de police du Brooklyn Center mercredi

Le spray au poivre est utilisé derrière les périmètres clôturés du département de police du Brooklyn Center mercredi

L'accusation contre l'ancien policier du Brooklyn Center Kim Potter a été déposée trois jours après que Wright a été tué lors d'un arrêt de la circulation et alors que le procès pour meurtre à proximité progresse pour l'ancien officier accusé du meurtre de George Floyd en mai dernier.

Potter, 48 ans, et le chef de la police Tim Gannon ont tous deux démissionné mardi, un jour après que le conseil municipal a voté le licenciement du directeur de la ville, qui contrôle les forces de police. Les manifestants sont photographiés mercredi

Potter, 48 ans, et le chef de la police Tim Gannon ont tous deux démissionné mardi, un jour après que le conseil municipal a voté le licenciement du directeur de la ville, qui contrôle les forces de police. Les manifestants sont photographiés mercredi

La police a déclaré que Wright avait été arrêté dimanche pour des étiquettes expirées, mais ils ont cherché à l'arrêter après avoir découvert qu'il avait un mandat en suspens. Le mandat visait à ne pas avoir comparu devant le tribunal pour avoir fui des policiers et possédé une arme à feu sans permis lors d'une rencontre avec la police de Minneapolis en juin.

L'avocat de la famille Wright, Ben Crump, a déclaré que la famille appréciait l'affaire pénale, mais il a de nouveau contesté que la fusillade était accidentelle, arguant qu'un officier expérimenté connaît la différence entre un Taser et une arme de poing.

La police a déclaré que Wright avait été arrêté dimanche pour des étiquettes expirées, mais ils ont cherché à l'arrêter après avoir découvert qu'il avait un mandat en suspens. Le mandat visait à ne pas avoir comparu devant le tribunal pour avoir fui des policiers et possédé une arme à feu sans permis lors d'une rencontre avec la police de Minneapolis en juin. Les manifestants portent une tête de cochon mercredi

Sur la photo: un manifestant a été saisi lors d'une confrontation avec la police lors d'une manifestation contre la fusillade mortelle de Daunte Wright dimanche lors d'un arrêt de la circulation, devant le service de police du Brooklyn Center, le mercredi 14 avril 2021, à Brooklyn Center

Sur la photo: un manifestant a été saisi lors d'une confrontation avec la police lors d'une manifestation contre la fusillade mortelle de Daunte Wright dimanche lors d'un arrêt de la circulation, devant le service de police du Brooklyn Center, le mercredi 14 avril 2021, à Brooklyn Center

Le journaliste de CNN sur la photo, Miguel Marquez, se fait bombarder avec une ceinture d'eau et est rapidement expulsé de la scène par son service de sécurité après que la foule a attaqué l'équipe de presse de CNN

Le journaliste de CNN sur la photo, Miguel Marquez, se fait bombarder avec une ceinture d'eau et est rapidement expulsé de la scène par son service de sécurité après que la foule a attaqué l'équipe de presse de CNN

Sur la photo: un agent de sécurité de CNN se remet d'un coup de poing au visage après que la foule a allumé la station d'information de CNN

Sur la photo: un agent de sécurité de CNN se remet d'un coup de poing au visage après que la foule a allumé la station d'information de CNN

De grandes foules se sont rassemblées au service de police du Brooklyn Center pour une quatrième nuit de troubles. Sur la photo, un agent de sécurité de CNN se remet d'un coup de poing au visage après que la foule se soit allumée à la station d'information CNN, le 14 avril 2021

De grandes foules se sont rassemblées au service de police du Brooklyn Center pour une quatrième nuit de troubles. Sur la photo, un agent de sécurité de CNN se remet d'un coup de poing au visage après que la foule se soit allumée à la station d'information CNN, le 14 avril 2021

Le Brooklyn Center a annoncé un couvre-feu à 22 heures. Mercredi – la quatrième nuit consécutive que la ville a pris cette mesure. Mike Elliott, le maire, a exhorté les gens à manifester sans violence, affirmant que «vos voix ont été entendues».

À la tombée de la nuit, plusieurs centaines de manifestants s'étaient rassemblés devant le quartier général de la police.

La vidéo montrait plusieurs manifestants portant des banderoles Black Lives Matter ainsi que le manifestant avec une fausse tête de cochon hissée sur un poteau. La police a surveillé la foule croissante depuis le toit de la structure.

«Dites son nom! Daunte Wright! les manifestants ont scandé sous un mélange de neige et de pluie.

Des groupes de manifestants ont persisté à narguer les députés du shérif barricadés derrière des blocs de béton et une clôture grillagée devant le bâtiment, jetant des objets par-dessus la barrière. Les agents se sont à leur tour approchés périodiquement de la clôture pour asperger ceux de l'autre côté avec du gaz poivré.

Une activité similaire mardi soir s'est terminée avec des députés avançant brusquement sur les manifestants avec des salves de gaz lacrymogènes, des balles non létales et des dispositifs flash-bang pour disperser la foule, deux heures avant 22 heures. le couvre-feu est entré en vigueur.

Répondant aux critiques selon lesquelles les agents ont utilisé inutilement des tactiques sévères, le maire Mike Elliott a déclaré mercredi que le bureau du shérif du comté, plutôt que la police de la ville, s'occupait du contrôle des foules.

«  Le gazage, à mon avis, n'est pas une manière humaine de maintenir la police '', a déclaré Elliott aux journalistes. Il a également exhorté les manifestants à rester pacifiques, déclarant: "Les yeux du monde sont tournés vers le Brooklyn Center".

Alors que le couvre-feu est entré en vigueur mercredi soir, les forces de l'ordre soutenues par les troupes de la Garde nationale ont de nouveau déménagé pour disperser la foule avec du gaz poivré et des flash-bangs, bien qu'aucun gaz lacrymogène ne semble avoir été immédiatement utilisé.

Potter a abattu Wright dimanche lors d'un arrêt de la circulation à seulement 10 miles du palais de justice où un autre flic blanc Derek Chauvin est actuellement jugé pour le meurtre de l'homme noir George Floyd.

Au total, 79 personnes avaient été arrêtées lors des manifestations mardi soir.

Kimberly Potter, 48 ans, a été libérée de la prison du comté de Hennepin à 17h38 après avoir déposé une caution de 100000 $

Potter a été inculpé pour la mort par balle de Daunte Wright, photo

Kimberly Potter, 48 ans, à gauche, a été libérée de la prison du comté de Hennepin à 17h38 après avoir déposé une caution de 100000 $ après avoir été inculpée pour la mort par balle de Daunte Wright, à droite

La police a gardé la maison de Potter mardi soir et des clôtures ont été érigées autour d'elle. Après la mort de George Floyd l'année dernière, des manifestants ont manifesté à plusieurs reprises au domicile de Derek Chauvin, l'ancien officier de Minneapolis actuellement jugé pour sa mort.

La police a gardé la maison de Potter mardi soir et des clôtures ont été érigées autour d'elle. Après la mort de George Floyd l'année dernière, des manifestants ont manifesté à plusieurs reprises au domicile de Derek Chauvin, l'ancien officier de Minneapolis actuellement jugé pour sa mort.

Les membres de la famille de l'automobiliste tué, Daunte Wright, 20 ans, ont rejeté l'idée qu'un simple accident était à blâmer pour la fusillade de dimanche à Brooklyn Center, dans le Minnesota, le frère en deuil de Wright dénonçant la police comme un `` déclencheur heureux ''.

Les membres de la famille de l'automobiliste tué, Daunte Wright, 20 ans, ont rejeté l'idée qu'un simple accident était à blâmer pour la fusillade de dimanche à Brooklyn Center, dans le Minnesota, le frère en deuil de Wright dénonçant la police comme un «  déclencheur heureux ''.

La fusillade de dimanche a ébranlé une région déjà en difficulté, alors que le meurtre de George Floyd l'année dernière était raconté en détail lors du procès de l'ancien officier Derek Chauvin, accusé de son meurtre.

La fusillade de dimanche a ébranlé une région déjà agitée, alors que le meurtre de George Floyd l'année dernière était raconté en détail lors du procès de l'ancien officier Derek Chauvin, accusé de son meurtre.

La fusillade de dimanche a immédiatement déclenché une nuit d'escarmouches de rue entre la police et les manifestants à Brooklyn Center, avec des informations locales rapportant des pillages et des cambriolages d'une vingtaine d'entreprises dans un centre commercial. La ville est photographiée mercredi

La fusillade de dimanche a immédiatement déclenché une nuit d'escarmouches de rue entre la police et les manifestants à Brooklyn Center, avec des informations locales rapportant des pillages et des cambriolages d'une vingtaine d'entreprises dans un centre commercial. La ville est photographiée mercredi

Des troubles ont éclaté mercredi, alors que des centaines de manifestants ont défié un couvre-feu et se sont affrontés avec les forces de l'ordre alors que l'obscurité tombait devant le siège de la police à Brooklyn Center.

Des troubles ont éclaté mercredi, alors que des centaines de manifestants ont défié un couvre-feu et se sont affrontés avec les forces de l'ordre alors que l'obscurité tombait devant le siège de la police à Brooklyn Center.

Certains dans la foule ont lancé des bouteilles et d'autres projectiles et ont allumé des feux d'artifice. Le poste de police du Brooklyn Center est photographié mercredi

Certains dans la foule ont lancé des bouteilles et d'autres projectiles et ont allumé des feux d'artifice. Le poste de police du Brooklyn Center est photographié mercredi

Lors d'une veillée commémorative lundi soir à l'endroit où Wright a été tué, ses proches se sont souvenus de lui comme d'un père de bonne humeur qui a travaillé plusieurs emplois pour soutenir son fils de 2 ans et a exprimé son angoisse face à sa mort aux mains de la police.

Lors d'une veillée commémorative lundi soir à l'endroit où Wright a été tué, ses proches se sont souvenus de lui comme d'un père de bonne humeur qui a travaillé plusieurs emplois pour soutenir son fils de 2 ans et a exprimé son angoisse face à sa mort aux mains de la police.

Un manifestant blessé est assisté par des médecins lors d'une manifestation contre la mort par balle de Daunte Wright dimanche, devant le département de police du Brooklyn Center, mercredi 14 avril 2021.

Un manifestant blessé est assisté par des médecins lors d'une manifestation contre la mort par balle de Daunte Wright dimanche, devant le département de police du Brooklyn Center, mercredi 14 avril 2021.

Sur la photo: une femme brandit un panneau indiquant `` Justice pour Wright '' alors que de grandes foules se rassemblaient au service de police du Brooklyn Center pour une quatrième nuit de troubles

Sur la photo: une femme brandit un panneau indiquant «  Justice pour Wright '' alors que de grandes foules se rassemblaient au service de police du Brooklyn Center pour une quatrième nuit de troubles

Les manifestants utilisent des parapluies pour se protéger comme un spray au poivre de la police et des balles en caoutchouc lors d'une manifestation devant le poste de police de Brooklyn Center le 14 avril 2021 à Brooklyn Center, Minnesota

Les manifestants utilisent des parapluies pour se protéger comme un spray au poivre de la police et des balles en caoutchouc lors d'une manifestation devant le poste de police de Brooklyn Center le 14 avril 2021 à Brooklyn Center, Minnesota

Un manifestant tenant une affiche de George Floyd et une pancarte "Justice for Wright" devant une file de policiers devant le poste de police de Brooklyn Center alors qu'il protestait contre la mort de Daunte Wright qui a été abattu par un policier à Brooklyn Center, Minnesota le 14 avril 2021

Un manifestant tenant une affiche de George Floyd et une pancarte «  Justice for Wright '' devant une file de policiers devant le poste de police de Brooklyn Center tout en protestant contre la mort de Daunte Wright qui a été abattu par un policier à Brooklyn Center, Minnesota le 14 avril 2021

Un manifestant tient une pancarte lors d'une manifestation contre la fusillade mortelle de Daunte Wright dimanche lors d'un arrêt de la circulation, devant le service de police du Brooklyn Center, le mercredi 14 avril 2021.

Un manifestant tient une pancarte lors d'une manifestation contre la fusillade mortelle de Daunte Wright dimanche lors d'un arrêt de la circulation, devant le service de police du Brooklyn Center, le mercredi 14 avril 2021.

Une personne a les yeux lavés après avoir été frappée par du gaz poivré devant le quartier général de la police de Brooklyn Center le 14 avril 2021 à Brooklyn Center, Minnesota

Une personne a les yeux lavés après avoir été frappée par du gaz poivré devant le quartier général de la police de Brooklyn Center le 14 avril 2021 à Brooklyn Center, Minnesota

Peu après 21 heures, la police a annoncé par haut-parleur que la manifestation était un rassemblement illégal et a ordonné aux gens de se disperser.

L'ordre de dispersion bien avant le couvre-feu est intervenu après que des responsables de l'État aient déclaré que des gens jetaient des objets sur la police et tentaient de démanteler la clôture – la même raison citée pour la commande anticipée de mardi.

Peu de temps avant l'ordre de dispersion, certains manifestants ont lancé des objets sur la police, qui a répondu avec des bonbonnes de gaz à l'occasion.

Certains officiers ont pu être vus pulvériser un produit chimique sur les manifestants qui se sont approchés de la clôture entourant le poste fortement gardé, et les officiers ont tiré des projectiles sporadiques. Les manifestants près de la clôture ont formé un mur avec des parapluies.

Devant la maison de Potter à Champlin, au nord du Brooklyn Center, des barricades en béton et de hautes clôtures métalliques avaient été installées et des voitures de police se trouvaient dans l'allée. Après la mort de Floyd l'année dernière, les manifestants ont manifesté à plusieurs reprises au domicile de Derek Chauvin, l'ancien officier de Minneapolis actuellement jugé pour la mort de Floyd.

Des entreprises du centre-ville de Minneapolis ont été photographiées en train d'être placardées et clôturées mercredi alors que les troupes de la Garde nationale déployées avant le résultat du procès Chauvin ont été vues.

De grandes foules se sont rassemblées au service de police du Brooklyn Center pour une quatrième nuit de troubles. Sur la photo, le journaliste de CNN, Miguel Marquez, et sa sécurité sont bombardés d'œufs et fuient les lieux mercredi

De grandes foules se sont rassemblées au service de police du Brooklyn Center pour une quatrième nuit de troubles. Sur la photo, le journaliste de CNN, Miguel Marquez, et sa sécurité sont bombardés d'œufs et fuient les lieux mercredi

Miguel Marquez, journaliste de CNN, est bombardé avec une ceinture d'eau et est rapidement expulsé de la scène par son service de sécurité après que la foule a attaqué l'équipe de presse de CNN

Miguel Marquez, journaliste de CNN, est bombardé avec une ceinture d'eau et est rapidement expulsé de la scène par son service de sécurité après que la foule a attaqué l'équipe de presse de CNN

Mike Elliott, le maire, a exhorté les gens à manifester sans violence, affirmant que `` vos voix ont été entendues ''

Mike Elliott, le maire, a exhorté les gens à manifester sans violence, affirmant que «  vos voix ont été entendues ''

La vidéo montrait plusieurs manifestants portant des banderoles Black Lives Matter ainsi que le manifestant avec une fausse tête de cochon hissée sur un poteau

La vidéo montrait plusieurs manifestants portant des banderoles Black Lives Matter ainsi que le manifestant avec une fausse tête de cochon hissée sur un poteau

La police a surveillé la foule croissante depuis le toit de la structure. «Dites son nom! Daunte Wright! des manifestants ont scandé sous un mélange de neige et de pluie

La police a surveillé la foule croissante depuis le toit de la structure. «Dites son nom! Daunte Wright! des manifestants ont scandé sous un mélange de neige et de pluie

Un adjoint du shérif est vu à l'intérieur d'un véhicule blindé dans le périmètre clôturé du département de police du Brooklyn Center mercredi

Un adjoint du shérif est vu à l'intérieur d'un véhicule blindé dans le périmètre clôturé du département de police du Brooklyn Center mercredi

Les médecins s'occupent de Casey Clements, qui a été touché par un irritant chimique devant le département de police du Brooklyn Center

Les médecins s'occupent de Casey Clements, qui a été touché par un irritant chimique devant le département de police du Brooklyn Center

Un centre commercial dont les vitrines ont été brisées et qui a été pillé lors des troubles de la nuit précédente est bloqué près du poste de police de Brooklyn Center à Brooklyn Center, Minnesota, le 14 avril 2021.

Un centre commercial dont les vitrines ont été brisées et qui a été pillé lors des troubles de la nuit précédente est bloqué près du poste de police de Brooklyn Center à Brooklyn Center, Minnesota, le 14 avril 2021.

Des feux d'artifice explosent derrière une manifestante alors qu'elle tient une pancarte alors qu'elle se rassemblait près du poste de police de Brooklyn Center mercredi

Des feux d'artifice explosent derrière une manifestante alors qu'elle tient une pancarte alors qu'elle se rassemblait près du poste de police de Brooklyn Center mercredi

Sheriff deputies in riot gear form a line during a protest Wednesday. This is the fourth day of protests in the suburban Minneapolis city following the fatal shooting of 20-year-old Daunte Wright by Brooklyn Center police officer Kimberly Potter, who has since resigned from the force and today was charged with second-degree manslaughter

Sheriff deputies in riot gear form a line during a protest Wednesday. This is the fourth day of protests in the suburban Minneapolis city following the fatal shooting of 20-year-old Daunte Wright by Brooklyn Center police officer Kimberly Potter, who has since resigned from the force and today was charged with second-degree manslaughter

Law enforcement officers look on from behind fences as protesters rally Wednesday

Law enforcement officers look on from behind fences as protesters rally Wednesday

Demonstrators face off with sheriff deputies during a protest Wednesday

Demonstrators face off with sheriff deputies during a protest Wednesday

A cloud of smoke hangs over demonstrators during the protest Wednesday

A cloud of smoke hangs over demonstrators during the protest Wednesday

The shooting death has ignited days of unrest and clashes between protesters and police. In cities around the country - including New York City, Georgia and Philadelphia - protesters have taken to the streets. A riot was declared in Portland on Tuesday after a police union building was set on fire. In Washington DC protesters chanted 'burn the precinct to the ground'

The shooting death has ignited days of unrest and clashes between protesters and police. In cities around the country – including New York City, Georgia and Philadelphia – protesters have taken to the streets. A riot was declared in Portland on Tuesday after a police union building was set on fire. In Washington DC protesters chanted 'burn the precinct to the ground'

Wright's death came as the broader Minneapolis area nervously awaits the outcome of the trial for Derek Chauvin, the first of four officers charged in George Floyd's death. Pictured: A protester holds a picture with the words 'Justice for George Floyd'

Wright's death came as the broader Minneapolis area nervously awaits the outcome of the trial for Derek Chauvin, the first of four officers charged in George Floyd's death. Pictured: A protester holds a picture with the words 'Justice for George Floyd'

Police officers stand of the roof of the Brooklyn Center Police Station, April 14 2021. Brooklyn Center Police Officer Kimberly Potter fatally shot Duante Wright during a traffic stop

Police officers stand of the roof of the Brooklyn Center Police Station, April 14 2021. Brooklyn Center Police Officer Kimberly Potter fatally shot Duante Wright during a traffic stop

Hennepin County Sheriff Officers aim tear gas aerosol cans through a chain link fence as demonstrators rally outside the Brooklyn Center police station to protest the death of Daunte Wright who was shot and killed by a police officer in Brooklyn Center, Minnesota on April 14, 2021

Hennepin County Sheriff Officers aim tear gas aerosol cans through a chain link fence as demonstrators rally outside the Brooklyn Center police station to protest the death of Daunte Wright who was shot and killed by a police officer in Brooklyn Center, Minnesota on April 14, 2021

Pictured: A protester confronts police through a chain link fence with Daunte Wight's name written on her face as demonstrators rally outside the Brooklyn Center police station to protest the death of Daunte Wright who was shot and killed by a police officer in Brooklyn Center, Minnesota on April 14, 2021

Pictured: A protester confronts police through a chain link fence with Daunte Wight's name written on her face as demonstrators rally outside the Brooklyn Center police station to protest the death of Daunte Wright who was shot and killed by a police officer in Brooklyn Center, Minnesota on April 14, 2021

A protester shouts outside the Brooklyn Center police station while protesting the death of Daunte Wright who was shot and killed by a police officer in Brooklyn Center, Minnesota on April 14, 2021

A protester shouts outside the Brooklyn Center police station while protesting the death of Daunte Wright who was shot and killed by a police officer in Brooklyn Center, Minnesota on April 14, 2021

The former Brooklyn Center police chief has said that Potter, a 26-year veteran and training officer, intended to use her Taser on Wright but fired her handgun instead.

'Certain occupations carry an immense responsibility and none more so than a sworn police officer,' Imran Ali, Washington County assistant criminal division chief, said in a statement announcing the charge against Potter. '(Potter's) action caused the unlawful killing of Mr. Wright and she must be held accountable.'

Police say Wright was pulled over for expired tags on Sunday, but they sought to arrest him after discovering he had an outstanding warrant. The warrant was for his failure to appear in court on charges that he fled from officers and possessed a gun without a permit during an encounter with Minneapolis police in June.

According to the criminal complaint, Luckey and Potter pulled Wright over while he was driving his white Buick at 63rd and Orchard Avenues North in Brooklyn Center at 1.53pm Sunday.

Four minutes later at 2:01:31, Luckey and Potter approached the driver's side of the car and asked Wright to get out and place his hands behind his back, according to the report.

Wright did as the officers asked and Luckey told him he was being arrested for his outstanding warrant.

Both Wright and Luckey stood just outside of the open driver's side door, while Potter stood behind and to the right of the other officer, the report says.

New York City: People attend a vigil for police shooting victims Daunte Wright and Dominique Lucious at Washington Square Park in New York City Wednesday

New York City: People attend a vigil for police shooting victims Daunte Wright and Dominique Lucious at Washington Square Park in New York City Wednesday

Atlanta, Georgia: Demonstrators march to the National Center for Civil and Human Rights while protesting the shooting death of Daunte Wright Wednesday

Atlanta, Georgia: Demonstrators march to the National Center for Civil and Human Rights while protesting the shooting death of Daunte Wright Wednesday

Demonstrators march to the National Center for Civil and Human Rights while protesting the shooting death of Daunte Wright on April 14, 2021 in Atlanta, Georgia

Demonstrators march to the National Center for Civil and Human Rights while protesting the shooting death of Daunte Wright on April 14, 2021 in Atlanta, Georgia

Demonstrators march to the National Center for Civil and Human Rights while protesting the shooting death of Daunte Wright on April 14, 2021 in Atlanta, Georgia

Demonstrators march to the National Center for Civil and Human Rights while protesting the shooting death of Daunte Wright on April 14, 2021 in Atlanta, Georgia

Chicago: A protester lies on the ground as others follow to take a knee during a peaceful protest on Wednesday, April 14, 2021 along South Michigan Ave. in Chicago ahead of the video release of fatal police shooting of 13-year-old Adam Toledo

Chicago: A protester lies on the ground as others follow to take a knee during a peaceful protest on Wednesday, April 14, 2021 along South Michigan Ave. in Chicago ahead of the video release of fatal police shooting of 13-year-old Adam Toledo

Seconds later at 2:01:49, Wright reportedly pulled away from the officers and got back into the car, with Luckey trying to maintain physical control of him, according to the complaint.

At 2:01:55, Potter then said she would us the Taser on Wright.

Instead, she pulled her Glock 9mm handgun with her right hand and pointed it at Wright, saying again that she would use the Taser on him.

Potter shouted 'Taser, Taser, Taser,' as she pulled the trigger on her handgun at 2:02:01, firing one round into the left side of the victim, the complaint states.

Wright immediately said 'ah, he shot me,' and drove away in his car before crashing and coming to a stop.

Meanwhile, Potter said 'S**t, I just shot him!' after firing her gun.

The entire incident from the traffic stop to the shooting took place within nine minutes and Wright was pronounced dead at the scene.

The criminal complaint noted that Potter holstered her handgun on the right side and her Taser on the left.

To remove the Taser – which is yellow and has a black grip – Potter would have to use her left hand, the complaint said.

Wright family attorney Ben Crump said the family appreciates the criminal case, but he again disputed that the shooting was accidental, arguing that an experienced officer knows the difference between a Taser and a handgun.

'Kim Potter executed Daunte for what amounts to no more than a minor traffic infraction and a misdemeanor warrant,' he said in a statement. 'This was no accident. This was an intentional, deliberate, and unlawful use of force. Driving while Black continues to result in a death sentence.'

Potter could be heard shouting 'Taser!' several times in the moments before she fired her gun

Potter could be heard shouting 'Taser!' several times in the moments before she fired her gun

Police body cam footage of the fatal incident showed three officers approaching Daunte Wright's car in Brooklyn Center on Sunday after he had been pulled over for the traffic stop

Police body cam footage of the fatal incident showed three officers approaching Daunte Wright's car in Brooklyn Center on Sunday after he had been pulled over for the traffic stop

Potter left her home in Minneapolis on Monday with her 54-year-old husband Jeffrey and their sons Sam and Nick after her address was posted on social media. Police guarded the property Tuesday night and fencing was erected around it.

It was not immediately clear if Potter would be returning to the home after posting her bail.

The Hennepin County Medical Examiner's office on Monday ruled Wright's death a homicide, noting that he 'died of a gunshot wound of the chest.'

Experts say cases of officers mistakenly firing their gun instead of a Taser are rare, usually less than once a year nationwide, and Potter is at least the third U.S. law enforcement officer to face charges after claiming they mistakenly killed someone with a gun when they meant to use a Taser, Reuters reported.

Transit officer Johannes Mehserle was convicted of involuntary manslaughter and sentenced to two years in prison after responding to a fight at a train station in Oakland, California, killing 22-year-old Oscar Grant in 2009. Mehserle testified at trial that he mistakenly pulled his .40-caliber handgun instead of his stun gun.

In Oklahoma, a white volunteer sheriff's deputy for Tulsa County, Robert Bates, was convicted of second-degree manslaughter after accidentally firing his handgun when he meant to deploy his stun gun on Eric Harris, a Black man who was being held down by other officers in 2015.

Potter was an instructor with Brooklyn Center police, according to the Minnesota Police and Peace Officers Association.

Brooklyn Center, a suburb just north of Minneapolis, has seen its racial demographics shift dramatically in recent years. In 2000, more than 70 percent of the city was white.

Today, a majority of residents are Black, Asian or Hispanic.

However, Elliott has acknowledged that the police force has 'very few people of color.'

.(tagsToTranslate)dailymail(t)news(t)Minnesota

Vous aimer cet article ? Partagez-le avec un ami !

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.