Un intrus agresse le propriétaire, menace de « faire du mal » à sa femme, essaie de forcer le passage dans la maison. Mais le propriétaire a une arme de poing – et tue un intrus.

Un intrus agresse le propriétaire, menace de « faire du mal » à sa femme, essaie de forcer le passage dans la maison. Mais le propriétaire a une arme de poing – et tue un intrus.

Un propriétaire près de Battle Ground, dans l'État de Washington, a déclaré aux autorités qu'un intrus avait franchi une porte d'entrée verrouillée juste avant 22 heures. Jeudi, s'est dirigé vers la porte d'entrée de la résidence et a demandé à entrer, le bureau du shérif du comté de Clark a déclaré à KGW-TV.

L'appelant au 911 a indiqué que l'intrus était un « homme inconnu et indésirable », le Oregonian a signalé. L'appelant au 911 a également déclaré que l'homme était bouleversé et agité, a noté KGW.

Que s'est-il passé ensuite ?

Le propriétaire a saisi une arme de poing et a ouvert la porte pour parler à l'intrus, a indiqué la station, ajoutant que les autres résidents se sont cachés dans une chambre à l'arrière tout en restant au téléphone avec le 911.

L'intrus a tenté de dépasser le propriétaire et d'entrer dans la résidence – qui se trouve près de la 176e avenue nord-est et de la 202e rue dans le comté de Clark non constitué en société, a déclaré l'Oregonian – mais le propriétaire a tenté de calmer l'intrus et de lui parler sous le porche, a rapporté KGW. .

À un moment donné, l'intrus a dit au propriétaire de lui tirer dessus, sinon il "poursuivrait" ou "maltraiterait" sa femme, a indiqué la station.

Le propriétaire tentait toujours de calmer l'homme lorsque celui-ci l'a agressé, a rapporté l'Oregonian, citant le bureau du shérif. Le propriétaire a ensuite tiré sur l'homme, qui est décédé sur les lieux, ont ajouté les responsables du shérif.

Les responsables du shérif n'ont pas immédiatement identifié le propriétaire ou l'homme qui a été tué, a ajouté l'Oregonian.

Le bureau du shérif a déclaré que le propriétaire et les résidents avaient coopéré à l'enquête et qu'aucune arrestation n'avait été effectuée, a rapporté KGW. Le bureau du shérif a ajouté à la station qu'il n'y avait aucun suspect en suspens et qu'il n'y avait aucun danger pour le public.

L'unité des crimes majeurs et l'unité de détective tactique du bureau du shérif sont intervenues sur les lieux, a ajouté KGW.

.

Vous aimer cet article ? Partagez-le avec un ami !

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.