Un homme tué par balle et trois personnes blessées au couteau près d’une école à Marseille

libre info france

Faits divers

URL courte

Une personne a été tuée par balle et trois autres blessées à l’arme blanche dans le 11e arrondissement de Marseille. L’auteur des coups de feu est recherché par la police. Selon la préfecture, la police poursuit ce vendredi son opération de lutte contre la circulation d’armes.

Un homme de 18 ans a été tué par balle ce vendredi 9 juillet, vers 17h00, allée des Sycomores, non loin d’une école primaire, dans la cité de La Millière située dans le 11e arrondissement de Marseille, relate BFM TV.  

La victime, connue des services de police pour trafic de stupéfiants, a reçue plusieurs balles au niveau du thorax. Il a succombé à ses blessures, précise la chaîne.

Trois autres personnes ont été blessées au couteau. Il s’agirait de riverains ayant voulu aider l’homme touché par les coups de feu. Tous ont été hospitalisés mais aucun n’a vu son pronostic vital engagé, précise BFM TV.

Le tireur a pris la fuite. Pour l’instant, il n’est pas évident de savoir si les personnes blessées au couteau ont été attaquées par cette même personne.

Selon France info, il s’agit d’un homme de 48 ans, de sa fille de 16 ans et de sa belle-fille de 25 ans. Ils se sont présentés à l’hôpital en disant avoir «entendu des coups de feu» et être «sortis de chez eux» pour se retrouver «face à un homme armé d’un couteau» qui les a attaqués.

Sept personnes tuées par balles en deux semaines à Marseille

Il s’agit de la septième victime par arme à feu dans la région en deux semaines.

Ainsi, une jeune fille a été tuée dans la nuit du 8 au 9 juillet près de la Cité phocéenne, alors qu’elle était assise dans une voiture qui a été criblée de tirs au fusil d’assaut et à canon scié. Elle s’est avérée être une victime collatérale d’assaillants qui s’en seraient pris au jeune homme se trouvant dans le même véhicule et qui serait connu pour trafic de drogue.

La nouvelle concernant ce décès supplémentaire par balle arrive alors que la préfète des Bouches-du-Rhône a annoncé ce vendredi 9 juillet sur Twitter que la police de Marseille poursuivait, une opération de contrôle de la circulation d’armes de toute nature.

Depuis le début de l’année, 14 morts par balle ont été enregistrées dans les cités de Marseille et de sa banlieue, dont six dans des règlements de comptes, selon les derniers chiffres de la police judiciaire.

Une affaire privée?

D’ailleurs, le nouveau drame n’aurait aucun lien avec les morts par balle précédentes sur fond de trafic de stupéfiants, d’après les premiers éléments recueillis par les enquêteurs.

Selon l’agence France-Presse, ce serait un différend d’ordre privé.

Toutefois, les circonstances de l’incident restaient encore très floues le 9 juillet dans la soirée.

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.