Un député appelle à «montrer l’exemple» en rendant obligatoire la vaccination des parlementaires

libre info france

France

URL courte

Alors que plusieurs dizaines de milliers de Français défilent dans les rues depuis plusieurs jours pour protester contre l’extension du pass sanitaire et la vaccination obligatoire anti-Covid-19, le député varois Philippe Michel-Kleisbauer propose de l’étendre aux parlementaires. Son idée est de faire preuve d’exemplarité.

La vaccination obligatoire ne concerne que les soignants et les pompiers dans le projet de loi adopté, le 19 juillet, par le Conseil des ministres. Cependant les catégories concernées ne soutiennent pas à l’unanimité cette idée en réclamant une liberté de choix.

Depuis le 12 juillet, les professionnels de santé exposent sur des réseaux sociaux comme TikTok ou Twitter leurs arguments et expriment leur colère. Dans une lettre adressée aux parlementaires, sept syndicats de sapeurs-pompiers demandent aussi le retrait de l’obligation vaccinale pour leur profession.

Alors que le projet de loi obligeant les soignants et les professions en contact avec un public fragile est étudié cette semaine, le député MoDem de la 5e circonscription du Var, Philippe Michel-Kleisbauer, a déposé un amendement afin de rendre obligatoire la vaccination pour les parlementaires et ainsi de «montrer l’exemple».

«Le principe est celui de l’exemplarité, cela doit être une obligation morale pour les membres des trois assemblées constitutionnelles que sont l’Assemblée nationale, le Sénat ainsi que le Conseil économique, social et environnemental», indique M. Michel-Kleisbauer cité par Nice Matin.

L’idée d’une vaccination obligatoire progresse

Il y a quelques mois, l’idée d’une vaccination obligatoire était totalement exclue par le gouvernement, mais maintenant de nombreuses voix s’élèvent pour la réclamer.

L’Union des démocrates et indépendants (UDI) se prononce ainsi pour qu’elle soit élargie aux enseignants. Son président Jean-Christophe Lagarde veut déposer un amendement en ce sens, indique Franceinfo.

«On a perdu des centaines de milliers d’heures d’éducation pour nos enfants depuis deux années, il ne faut pas qu’il y ait une troisième année», avait-il expliqué le 16 juillet sur LCI.

Sur Franceinfo, le député s’est cependant prononcé contre la vaccination obligatoire pour tous, parce qu’il est «pour la liberté».

Par contre, des députés et sénateurs socialistes se sont prononcés le 19 juillet pour «la vaccination obligatoire» et contre «le pass sanitaire tel que proposé par le gouvernement», pour ne pas que «la moitié de la population contrôle l’autre moitié de la population».

«Face à la progression du variant qui fait peser le risque de reconfinement, il nous paraît important de franchir une nouvelle étape avec la vaccination obligatoire contre le Covid sauf contre-indication médicale», est-il indiqué dans leur communiqué commun.

Lors de son allocution, le 12 juillet, Emmanuel Macron a laissé entendre qu’il pourrait «poser la question de la vaccination obligatoire pour tous les Français» en fonction de l’évolution de la situation, mais qu’il avait préféré faire, pour l’heure, «le choix de la confiance».

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.