Un contrebandier abandonne une fillette salvadorienne de 7 ans du côté américain de la frontière mexicaine

Capture d'écran d'une vidéo du service de distribution d'informations visuelles de la Défense.

Capture d'écran d'une vidéo du service de distribution d'informations visuelles de la Défense.

(CNSNews.com) – Agents de patrouille frontalière à l'aide d'un système de surveillance vidéo a découvert mardi un passeur extraterrestre amenant un individu qui s'est avéré être une fille de 7 ans d'El Salvador sur une barrière frontalière de 30 pieds de haut près de Calexico, en Californie.

Le passeur a laissé la fille aux États-Unis et est retourné au Mexique. La jeune fille a ensuite été récupérée par la patrouille frontalière.

"L'incident s'est produit vers 9 h 25, lorsque les opérateurs du système de vidéosurveillance à distance de la station El Centro ont observé un homme avec un petit enfant accroché dans le dos à une échelle de corde au sommet de la clôture de la frontière internationale États-Unis/Mexique de 30 pieds", a déclaré la patrouille frontalière dans un communiqué de presse. « Le passeur tentait de faire descendre le petit enfant sur le sol américain. »

« Les agents ont immédiatement reconnu la situation dangereuse créée par le passeur et ont décidé d'attendre que l'enfant soit en sécurité au sol avant de s'approcher. dit la libération. Cette décision a été prise par prudence, estimant que le passeur pourrait paniquer et laisser tomber l'enfant, entraînant des blessures graves ou la mort compte tenu de la hauteur du mur frontalier. Juste au nord du mur frontalier se trouve le canal All-American, qui représentait un autre danger physique pour l'enfant.

"Les agents, conscients de la situation potentiellement mortelle, ont immédiatement réagi dans la zone avec prudence", a-t-il déclaré. « Le passeur a demandé à l'enfant de marcher vers le nord avant de retourner au Mexique sans incident. Le petit enfant rencontré était une fillette de 7 ans d'El Salvador, à environ 50 pieds au nord de la frontière américano-mexicaine et à trois kilomètres à l'ouest du port d'entrée de Calexico.

Voici le texte intégral du communiqué de presse des Douanes et des patrouilles frontalières sur l'incidentt :

"Un contrebandier abandonne un enfant de 7 ans à la frontière

Date de sortie:

12 octobre 2021

« CALEXICO, Californie. – Agents de la patrouille frontalière américaine de Secteur El Centro rencontré un enfant de sept ans abandonné par un passeur mardi matin.

"L'incident s'est produit vers 9 h 25, lorsque les opérateurs du système de vidéosurveillance à distance de la station El Centro a observé un homme avec un petit enfant accroché à son dos sur une échelle de corde au sommet de la clôture de la frontière internationale États-Unis/Mexique de 30 pieds. Le passeur tentait de faire descendre le petit enfant sur le sol américain.

« Les agents ont immédiatement reconnu la situation dangereuse créée par le passeur et ont décidé d'attendre que l'enfant soit en sécurité au sol avant de s'approcher. Cette décision a été prise par prudence, estimant que le passeur pourrait paniquer et laisser tomber l'enfant, entraînant des blessures graves ou la mort compte tenu de la hauteur du mur frontalier. Juste au nord du mur frontalier se trouve le canal All-American, qui représentait un autre danger physique pour l'enfant.

«Les agents, conscients de la situation potentiellement mortelle, ont immédiatement réagi sur la zone avec prudence. Le passeur a demandé à l'enfant de marcher vers le nord avant de retourner au Mexique sans incident. Le petit enfant rencontré était une fillette de 7 ans originaire d'El Salvador, à environ 50 pieds au nord de la frontière entre les États-Unis et le Mexique et à trois kilomètres à l'ouest du port d'entrée de Calexico.

«Les agents ont effectué un contrôle de bien-être de l'enfant et l'ont escortée en toute sécurité jusqu'au véhicule. Elle a été transportée au centre de traitement du secteur El Centro pour être médicalement évaluée et traitée en conséquence.

« Personne, et encore moins un enfant de quelque âge ou race que ce soit, ne devrait être exposé à la multitude de dangers lorsqu'il entre illégalement dans ce pays", a déclaré l'agent de patrouille en chef Gregory K. Bovino. « Les passeurs considéreront toujours les enfants comme une marchandise à but lucratif, sans tenir compte de la sécurité et du bien-être de tout individu, sauf le leur. »

Vous aimer cet article ? Partagez-le avec un ami !

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.