Un chef du CHU de Nantes admet être l’auteur des appels malveillants ciblant Raoult

libre info france

France

URL courte

Le chef du service des maladies infectieuses et tropicales du CHU de Nantes, François Raffi, a reconnu être l’auteur des appels malveillants à Didier Raoult. Selon Ouest-France, il nie toutefois avoir proféré des menaces de mort. Il fera l’objet d’une mesure de composition pénale au tribunal judiciaire de Nantes.

Le professeur François Raffi a admis avoir insulté son confrère Didier Raoult, a rapporté Ouest-France ce 11 janvier. Néanmoins, le chef du service des maladies infectieuses et tropicales au CHU de Nantes nie avoir proféré des menaces de mort.

Composition pénale

Toujours selon Ouest-France, François Raffi fera l’objet d’une mesure de composition pénale au tribunal judiciaire de Nantes. L’avocat du professeur Raoult, Brice Grazzini, a salué «une bonne nouvelle», même si le procureur a préféré une alternative à la poursuite du procès.

Joints par le quotidien régional, le procureur de la République de Nantes n’a pas confirmé l’information. Quant à M.Raffi, il n’a pas répondu aux sollicitations d’Ouest-France pour le moment.

«Lenteur» du parquet de Nantes

En mars 2020, le directeur de l’Institut hospitalo-universitaire (IHU) méditerranée a porté plainte pour «menaces de mort» et «acte d’intimidation envers une personne chargée d’une mission de service public». Des menaces qu’il aurait reçues par téléphone les 1er et 2 mars dernier.

En décembre, face à la «lenteur» du parquet de Nantes, Didier Raoult a pris la décision de déposer plainte contre François Raffi et de se constituer partie civile pour saisir un juge d’instruction.

Le Canard Enchaîné a dévoilé en mars que «le téléphone portable à l’origine des appels malveillants faisait partie de ceux mis à la disposition des médecins du service infectiologie du CHU de Nantes», celui dirigé par le professeur François Raffi.

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *