Un bateau de croisière s'enfuit aux Bahamas pour tenter d'éviter une saisie judiciaire

Un bateau de croisière s'enfuit aux Bahamas pour tenter d'éviter une saisie judiciaire

Crystal Symphony a renfloué à son retour à Miami, se détournant vers les Bahamas après qu'un tribunal a ordonné sa saisie pour dettes impayées

Sept cents passagers ont connu une fin inattendue de leur voyage de 14 jours dans les Caraïbes au cours du week-end, lorsque leur bateau de croisière a refusé de retourner aux États-Unis à la suite d'une ordonnance du tribunal à la suite de la liquidation de sa société mère.

Le paquebot de croisière Crystal Symphony a dévié samedi, se dirigeant vers l'île bahamienne de Bimini au lieu de retourner à Miami, après qu'un juge américain a ordonné sa saisie en raison de 4,6 millions de dollars de factures de carburant impayées.

La décision du juge est intervenue après qu'une action en justice a été déposée devant un tribunal de Miami par Peninsula Petroleum Far East demandant une action contre le navire en compensation des dettes impayées. La société mère de Crystal Symphony, Crystal Cruises, a annoncé plus tôt la semaine dernière qu'elle avait suspendu ses opérations et entrait en liquidation.

Le procès prétend que Crystal Cruises et Star Cruises, qui ont affrété et géré le navire, sont en rupture de contrat avec Peninsula Petroleum Far East, devant à la société 4,6 millions de dollars de factures de carburant impayées.

Bien que la société n'ait pas abordé le procès, les invités de Crystal Symphony auraient été emmenés en ferry à Fort Lauderdale ou aux aéroports locaux après le détournement imprévu.

"La suspension des opérations donnera à l'équipe de direction de Crystal l'occasion d'évaluer l'état actuel des affaires et d'examiner diverses options pour aller de l'avant", Crystal Cruises a déclaré dans un communiqué avant de lancer le processus de liquidation.

Crystal Cruises a actuellement deux autres navires en cours de voyage, l'un devant terminer son voyage à Aruba le 30 janvier et l'autre en Argentine le 4 février.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

Vous aimer cet article ? Partagez-le avec un ami !

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.