Un architecte présent près des tours jumelles le 11 septembre 2001 explique pourquoi elles ont fini par s’effondrer

libre info france

Tandis que les États-Unis commémorent la tragédie du 11 septembre 2001 qui a fait des milliers de victimes, un architecte qui a été témoin des attentats a indiqué à Sputnik la raison principale de l’effondrement des gratte-ciel du World Trade Center.

Jiri Boudnik, un architecte tchèque qui était à New York le jour des attentats du 11 septembre 2001, a expliqué pourquoi les tours jumelles du World Trade Center (WTC) s’étaient effondrées après avoir été percutées par des avions contrôlés par les terroristes.

Selon le spécialiste, c’est le kérosène des aéronefs qui est la cause essentielle.

Le carburant a provoqué de violents incendies sur plusieurs étages, ce qui a conduit à la destruction des structures d’acier des gratte-ciel.

«Sans le kérosène, les bâtiments auraient pu résister aux attaques terroristes», a exposé Jiri Boudnik au micro de Sputnik.

Pas de conspiration

L’architecte tchèque, qui a collaboré aux analyses et reconstitutions du fil des évènements, a également rejeté toute version d’une conspiration dans l’effondrement des tours jumelles.

«Si l’on suppose un complot, par exemple, des services secrets des États-Unis, des centaines de personnes auraient dû y participer […] Depuis 20 ans, nous n’avons entendu parler d’aucune confirmation d’une telle théorie. J’ai en plus des preuves matérielles qui confirment que les attaques ont été effectuées par les avions: dans différents endroits des débris du WTC j’ai retrouvé des pièces de revêtement d’avion, des casques de pilotes et certains autres objets», a argumenté M.Boudnik.

Commémoration aux États-Unis

Aux États-Unis, ce samedi 11 septembre 2021 est le 20e anniversaire d’une des plus grandes tragédies de l’histoire contemporaine du pays.

Le 46e Président américain, Joe Biden, envisage de se rendre sur chacun des sites ciblés par les terroristes d’Al-Qaïda* il y a 20 ans.

Aucune allocution présidentielle n’étant prévue le 11 septembre, le chef d’État a posté la veille une vidéo pour exprimer ses condoléances aux proches des victimes et se féliciter du «véritable sentiment d’unité nationale» qui avait suivi ces évènements douloureux.

Cette année, la commémoration se fait sur fond de retrait des troupes américaines d’Afghanistan, où, pendant ces vingt dernières années, elles se sont efforcées d’éradiquer les mouvements islamistes radicaux.

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.