Taxer les riches mais temporairement: la recette miracle du FMI

libre info france

Le Fonds monétaire international a proposé d’augmenter les impôts des nantis ainsi que des entreprises qui ont vu leurs performances grossir malgré la crise. Le but? Participer à renflouer les caisses des États et aider les plus précaires face à des inégalités qui se sont fortement creusées durant cette crise.

«La pandémie a accru les inégalités.» Au moment de s’exprimer lors d’une conférence de presse qui s’est tenue dans le cadre des réunions de printemps du Fonds monétaire international (FMI), Paolo Mauro, un des responsables des affaires budgétaires de l’institution basée à New York, n’a rien appris à personne. La nouveauté réside dans la proposition qu’a formulée l’institution supranationale: augmenter temporairement la fiscalité pour les revenus les plus élevés ainsi que pour les entreprises qui n’ont pas souffert de la crise.

​Et les firmes qui ont carrément prospéré sont nombreuses! Pour preuve leurs fondateurs ou dirigeants qui ont fait du dernier classement des milliardaires de Forbes un événement historique. Les vingt personnes les plus riches de la planète détiennent désormais la bagatelle de 1.747,5 milliards de dollars. Soit bien plus que le Produit intérieur brut (PIB) d’un pays comme l’Espagne pourtant treizième puissance économique mondiale.

Une possibilité d’inverser la tendance

Le FMI a fait un constat que s’est chargé de rappeler Paolo Mauro: les revenus provenant de l’impôt sur les sociétés ont connu une érosion ces dernières années. «Nous avons également constaté une érosion de l’imposition des revenus personnels pour les personnes se situant tout en haut de l’échelle des revenus», a-t-il ajouté.

​L’organisation économique internationale pense donc «nécessaire de mobiliser des recettes fiscales supplémentaires» afin de diriger l’argent vers la santé, l’éducation, les dispositifs de sécurité sociale. De quoi également aider de nombreuses nations à se renflouer. Les aides à l’économie mises en place un peu partout à travers le monde ont provoqué un endettement record. À titre d’exemple, le déficit public français pour 2020 avoisine les 10%. Du jamais vu depuis la Seconde Guerre mondiale.

Pendant ce temps, les Bourses se portent mieux que jamais! Aux États-Unis notamment où le Dow Jones et le Nasdaq volent de record en record, le second étant porté par les valeurs technologiques. Celles-ci ont profité de la numérisation accélérée liée aux confinements imposés dans de nombreux pays. En outre, une fiscalité avantageuse a dopé les cours.

Mais l’inégalité des taxations n’est pas irréversible selon les experts du FMI. «Ainsi, dans les économies avancées, il y a une possibilité d’inverser» cette tendance en augmentant à la fois l’impôt sur le revenu des sociétés et les prélèvements pesant sur les particuliers les plus aisés. Par exemple, en éliminant les niches fiscales, en augmentant les impôts fonciers ou les droits de succession, a expliqué Paolo Mauro. Ce dernier a précisé qu’il y avait «tout un éventail d’options disponibles».

L’idée fait son chemin parmi les plus grandes fortunes de la planète, à l’image de Jeff Bezos, fondateur d’Amazon et homme le plus riche du monde. Le 6 avril, il s’est dit favorable à une hausse des impôts sur les sociétés aux États-Unis, idée qui trotte dans la tête du locataire de la Maison-Blanche, Joe Biden.

​En attendant, le FMI espère que les campagnes de vaccination permettront d’envisager une embellie économique. Dans ce cas, plus de 1.000 milliards de dollars de recettes fiscales supplémentaires pourraient être générés d’ici 2025 à l’échelle de la planète.

Un pécule qui permettrait également «d’économiser des milliards supplémentaires dans les mesures d’aide».

C’est en substance ce qu’avance un récent rapport publié par le FMI: «La vaccination est donc plus que rentable, car elle offre un excellent rapport qualité/prix aux fonds publics investis pour accélérer la production et la distribution mondiales de vaccins.»



*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.