Roy Blunt dit que Trump devrait terminer son mandat – il a «  touché un poêle chaud '' et est «  peu susceptible de le toucher à nouveau ''

Roy Blunt says Trump should finish term (CBS screengrab)

Le sénateur républicain du Missouri, Roy Blunt, a déclaré que le président Donald Trump devrait terminer les jours restants de son mandat lors d'une apparition dimanche matin sur «Face the Nation» de CBS.

Trump a été critiqué des démocrates et certains dans son propre parti qui veulent qu'il démissionne ou soit démis de ses fonctions pour ce qu'ils considèrent comme une incitation et ne pas avoir répondu de manière adéquate à l'émeute de mercredi au Capitole américain.

"Cela dépendrait de lui, mais mon point de vue serait que ce que le président devrait faire est de terminer les 10 derniers jours de sa présidence", Cru a déclaré à l'ancre Margaret Brennan lorsqu'on lui a demandé si Trump devait démissionner.

REGARDER:

«Je pense que les décisions du président et ses actions ce jour-là et avant ce jour sur ce sujet étaient clairement imprudentes», a ajouté Blunt. «J'ai dit que très tôt dans la soirée mercredi, c'était une journée tragique pour le pays. Et le président y était impliqué.

Blunt a laissé entendre que l'élection a finalement tenu Trump "responsable" de ses actions, mais a ajouté que le président "devrait être très prudent au cours des 10 prochains jours pour que son comportement soit ce que vous attendez du chef du plus grand pays du monde. "

"Mon opinion personnelle est que le président a touché un poêle chaud mercredi et qu'il est peu probable qu'il y touche à nouveau", a-t-il déclaré. «Et si tel est le cas, nous nous rapprochons chaque jour du dernier jour de sa présidence. Nous devrions penser davantage au premier jour de la prochaine présidence qu'au dernier jour de sa présidence, à mon avis. (CONNEXES: Bill O'Reilly dit que Trump a «détruit son héritage», perdu «toute perspective et discipline personnelle»)

Blount a ajouté que, étant donné que la destitution serait impossible à achever avant le 20 janvier, les efforts en cours concernent davantage «une punition à long terme» pour Trump que «la protection du gouvernement».

Vous aimer cet article ? Partagez-le avec un ami !

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *