Oliver Stone compare l'annulation de la culture aux chasses aux sorcières, qualifie la NFL d'"arrogante" et dit qu'Hillary Clinton veut être un homme

Oliver Stone compare l'annulation de la culture aux chasses aux sorcières, qualifie la NFL d'"arrogante" et dit qu'Hillary Clinton veut être un homme

Le scénariste et réalisateur oscarisé Oliver Stone a révélé quelques observations révélatrices sur une variété de sujets dans une nouvelle interview. Pierre condamnée annuler la culture, s'est moqué de la NFL et a donné son avis sur les femmes politiques comme Hillary Clinton.

Stone s'est souvenu de son film, "Any Given Sunday", un film de 1999 sur les joueurs de football professionnels, mais la NFL a refusé de donner à Stone sa bénédiction pour utiliser tout aspect lié à la Ligue nationale de football. "Any Given Sunday" aurait été retardé quatre fois et les équipes de production ont été exclues des stades de la NFL.

"Ils (la NFL) sont des gens arrogants et très riches qui mettent fin à toute dissidence, j'ai donc dû changer d'uniforme et de noms … mais ils ont compris", a déclaré Stone au Indépendant.

Ce n'est pas la première fois que Stone critique la NFL pour ne pas lui avoir permis d'utiliser la ligue dans son film sportif.

"A cette époque, le commissaire du football (Paul Tagliabue) était un trou* **. Dieu, quel trou ** arrogant, je suis désolé", a déclaré Stone. La sonnerie en 2019. "L'attitude de la NFL est : 'C'est notre domaine et personne ne peut baiser avec nous.' Ils sont tous privés et ils ont des propriétaires milliardaires et ils sont assez durs. Ils ne voulaient rien avoir à faire avec le film. C'était comme le Pentagone dans "Platoon".

"La NFL ne voulait pas que les gens voient que ces joueurs de football sont comme le reste de la société", a déclaré l'ancien ailier rapproché de la NFL, Jamie Williams. Complexe en 2015. "Ce sont des gars qui consomment trop de drogue ou dépensent leur argent de manière imprudente, mais ensuite ils sortent le dimanche et sont des gladiateurs. Aucun de ces gars n'est des scouts, pas même les quarts."

Le réalisateur oscarisé de 74 ans de "Platoon" et "Wall Street" a également parlé des femmes politiques, où il a fait une remarque choquante à propos de l'ancienne secrétaire d'État Hillary Clinton. Interrogé sur le mouvement #MeToo et la « remise en cause des anciennes normes de genre », Stone a répondu : « Cela va dans les deux sens, cependant. »

"Il y a des raisons pour le patriarcat à travers les siècles", a répondu Stone. "Les tribus ont tendance à avoir un leader fort."

"Vous avez besoin de leaders forts, mais je considère que l'impulsion féminine est importante, surtout lorsque les situations deviennent trop militantes", a déclaré Stone à propos des femmes politiques. "L'impulsion féminine, je parle de l'impulsion maternelle, pas de la version Hillary Clinton/Margaret Thatcher du féminisme. Ce sont des hommes. Ce ne sont pas des femmes. Je ne veux pas de femmes en politique qui veulent être des hommes. Si une femme est une femme, elle devrait être une femme et apporter son maternel. C'est une influence levante."

Stone est interrogé sur Julian Assange, le fondateur emprisonné de WikiLeaks.

"Il a deux enfants. Il ne peut même pas les toucher ou les voir. C'est barbare", a déclaré le cinéaste qui entretient une relation chaleureuse avec Vladimir Poutine. "Cela indique que l'Amérique décline plus rapidement que nous ne le pensons. Cela ne fait que supprimer la dissidence."

Stone est interrogé sur l'annulation de la culture, ce à quoi il a répondu: "Bien sûr que je le méprise."

"Je suis sûr que j'ai été annulé par certaines personnes pour tous les commentaires que j'ai faits… c'est comme une chasse aux sorcières", a déclaré le cinéaste. "C'est terrible."

"La censure américaine en général, parce que c'est un empire défensif en déclin, elle (l'Amérique) est devenue très sensible à toute critique", a affirmé Stone, puis cité l'interdiction de l'ancien président Donald Trump de presque toutes les plateformes de médias sociaux importantes. "Ce qui se passe dans le monde avec YouTube et les réseaux sociaux. Twitter est le pire. Ils ont banni l'ex-président des États-Unis. C'est choquant !"

Stone est la dernière célébrité à dénoncer la culture de l'annulation. Précédemment, Joe Rogan, Sean Penn, Kevin Hart, Chris Rock, et Jon Lovitz ont mis en garde contre la toxicité de la culture d'annulation pour la société.

.(tagsToTranslate)hillary clinton(t)nfl(t)féminisme(t)oliver stone(t)julian assange(t)annuler la culture

Vous aimer cet article ? Partagez-le avec un ami !

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.