Nouveau record mondial: une jeune femme sud-africaine accouche de 10 bébés

libre info france

Actualités

URL courte

Lundi 7 juin, un record inattendu a été battu dans un hôpital de la ville sud-africaine de Pretoria. Une jeune femme qui pensait accoucher de huit bébés en a finalement eu 10: sept garçons et trois filles. Elle dépasse ainsi la Malienne Halima Cissé et ses nonuplés.

C’est une première mondiale doublée d’une surprise de taille qui enfièvre la Toile depuis le début de cette semaine. Gosiame Thamara Sithole n’a que 37 ans et sa vie vient d’être marquée à jamais. Cette jeune maman sud-africaine originaire de la municipalité d’Ekurhuleni, au sud de la province de Gauteng à 10 kilomètres de Johannesburg, vient d’accoucher de décuplés le 7 juin, au bout de sept mois et sept jours de grossesse. 10 bébés nés d’un seul coup et qui sont actuellement pris en charge dans un hôpital privé à Pretoria, ville du nord-ouest du pays.

Les docteurs avaient initialement prédit des sextuplés à la jeune femme, qui est déjà maman de jumeaux. Après de nouvelles échographies, ils lui ont annoncé huit enfants. «Je n’y croyais pas… Je passais de nombreuses nuits blanches à prier pour un accouchement sans dégâts. Je prie juste pour que Dieu m’aide à donner naissance à tous mes bébés et qu’ils soient en bonne santé et que je reste vivante pour eux. J’en serais plus que ravie», avait alors déclaré Gosiame Thamara Sithole à Pretoria News dans une interview, en réaction à son diagnostic.

Une surprise de taille

Les médecins étaient légèrement loin du compte, car ce sont, finalement, sept garçons et trois filles qui ont pointé le bout de leur nez dans la matinée de lundi dernier, à la plus grande surprise de la famille Tsotetsi désormais, très nombreuse. Le père, Teboho Tsotetsi, a déclaré après l’accouchement être «heureux et ému» au micro de Pretoria News, en assurant que son épouse n’avait pas utilisé de traitement pour la fertilité. Une procédure qui aurait pourtant pu expliquer le grand nombre d’embryons.

Dans cet entretien donné au média sud-africain Independent online, le père de famille révèle que sa femme, Gosiame Thamara Sithole a accouché lundi de cinq bébés naturellement et des cinq autres par césarienne. Teboho Tsotetsi affirme également que jusqu’à présent, aussi bien la mère que les enfants se portent bien, même s’ils doivent rester encore plusieurs mois à l’hôpital.

Huit, neuf… puis 10

Avec ses décuplés, la jeune maman surpasse la Malienne Halima Cissé, laquelle avait accouché début mai dernier de cinq filles et quatre garçons, des nonuplés, dans une clinique casablancaise de l’ouest du Maroc, où elle avait été transférée pour un meilleur suivi médical. Elle détrône également Nadya Suleman qui détenait jusque-là le record mondial de la plus importante naissance multiple. Cette mère américaine, surnommée par la presse «Octomum» a accouché en 2009 d’octuplés. Avec ses huit petits jumeaux, elle était inscrite dans le livre du Guinness World Records. Ce dernier étudiait toujours le dossier de Halima Cissé quand la nouvelle de la naissance des décuplés de Gosiame Thamara Sithole est tombée. C’est désormais la jeune mère sud-africaine qui est candidate au titre de la plus importante naissance multiple.

Contacté par Sputnik, la porte-parole du Guinness World Records, Jessica Dawes, a déclaré dans une réponse écrite que l’organisation avait bien pris connaissance de la naissance des décuplés.

«À l’heure actuelle, nos équipes de recherche ainsi qu’un de nos consultant spécialisé examinent ce dossier. Nous attendons leur rapport pour valider ce qui serait un record mondial».

«Nous adressons à la famille Tsotetsi nos félicitations et nos vœux les plus sincères. Nous aurons bientôt plus d’informations à ce sujet», ajoute Hassan Ibrahim, responsable des relations publiques du Guinness World Records, également joint par Sputnik.

«C’est une situation extrêmement rare», commente pour Sputnik Mourad Yazid en parlant du cas de Gosiame Thamara Sithole. C’est ce gynécologue obstétricien de la clinique casablancaise de Aïn Borja, qui s’était chargé de l’accouchement de Halima Cissé, maman de nonuplés originaire de Tombouctou. En faisant le parallèle avec l’accouchement de la jeune malienne, le docteur Yazid insiste sur l’importance d’une bonne prise en charge des nouveau-nés.

«Il y a un risque élevé et pour la mère et pour ses enfants. Les bébés resteront plusieurs mois dans les couveuses en raison de la grossesse à haut risque, tout comme les petits de Madame Cissé qui viennent d’être extubés et qui se portent tous merveilleusement bien. Nous espérons que cela continue», confie-t-il.

 

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.