Nord Stream 2: Washington impose des sanctions contre des entreprises et navires russes

libre info france

https://cdnfr1.img.sputniknews.com/img/104401/07/1044010722_0:108:3160:1886_1200x675_80_0_0_b039ee5a94c3bdc1e0ce0fe9b49e2324.jpg

Sputnik France

https://cdnfr2.img.sputniknews.com/i/logo.png

https://fr.sputniknews.com/international/202105211045636060-nord-stream-2-washington-impose-des-sanctions-contre-des-entreprises-et-navires-russes/

Deux jours après que Washington a renoncé à certaines sanctions contre Nord Stream 2, le Trésor américain a annoncé instaurer des sanctions contre trois sociétés et 13 navires russes liés au gazoduc.

Les États-Unis ont décidé de sanctionner des entreprises et des navires russes alors que, plus tôt dans la semaine, le département d’État avait présenté un rapport au Congrès où figuraient notamment quatre navires, cinq personnes morales et une personne physique.

Antony Blinken s’est dit alors «certain qu’il était dans l’intérêt national des États-Unis de renoncer à l’application de sanctions à l’encontre de Nord Stream 2 AG, de son PDG Matthias Warnig et des dirigeants mandataires sociaux de Nord Stream 2 AG».

Le Trésor américain inclut ainsi ce 21 mai trois sociétés russes dans la liste noire: le Service naval de secours en mer, le Service de transport maritime et le Fonds immobilier thermique et énergétique de Samara. Auparavant, le Trésor avait publié un document autorisant et réglementant les interactions avec le Service naval de secours dans des domaines non liés au Nord Stream 2.

La liste des bâtiments ciblés comprend, entre autres, l’Akademik Tcherski, le Baltiisky Isslédovatel, l’Oumka et le Youri Topchev sur les 13 au total.

Le 20 mai, l’administration américaine a reconnu être incapable d’arrêter le projet de gazoduc Nord Stream 2, qui était déjà prêt à 95% il y a quelques mois.

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.