"N'ont pas été à la hauteur de nos idéaux les plus élevés": Psaki dit que Biden approuve l'hymne de protestation olympien

Psaki comments on Olympic Trials hammer thrower. Screenshot. Grabien. White House Press Conference.

L'attachée de presse de la Maison Blanche, Jen Psaki, a déclaré lundi au journaliste de la Maison Blanche de Fox News, Peter Doocy, que le président Joe Biden respectait le droit des personnes de manifester pacifiquement pendant l'hymne national.

"Ce week-end, Gwen Berry, qui est censée représenter les États-Unis en tant qu'olympienne lors des épreuves de lancer de marteau, a remporté une médaille de bronze aux essais, puis elle a tourné le dos au drapeau pendant que l'hymne jouait", a déclaré Doocy à Psaki. « Le président Biden pense-t-il que c'est un comportement approprié pour quelqu'un qui est censé représenter Team USA ? »

Psaki a répondu que bien qu'elle n'ait pas parlé à Biden spécifiquement de cette question, elle sait qu'il est "incroyablement fier d'être un Américain et a un grand respect pour l'hymne". Elle a ensuite déclaré que Biden respectait particulièrement les "hommes et femmes servant en uniforme dans le monde entier". (EN RELATION: Un olympien transgenre veut brûler le drapeau américain sur le podium)

"Il dirait également, bien sûr, qu'une partie de cette fierté pour notre pays signifie reconnaître qu'il y a des moments où nous, en tant que pays, n'avons pas été à la hauteur de nos idéaux les plus élevés, et cela signifie respecter le droit des personnes qui leur est accordé dans le Constitution pour protester pacifiquement », a-t-elle ajouté.

Gwen Berry, 31 ans, s'est détournée du drapeau américain et s'est couverte la tête d'un T-shirt sur lequel était écrit « Athlète activiste » tandis que le Hymne national joué lors des essais olympiques d'athlétisme aux États-Unis samedi à Hayward Field à Eugène, Oregon.

Vous aimer cet article ? Partagez-le avec un ami !

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.