Moscou dévoile les images du survol du HMS Defender par un avion militaire russe – vidéo

libre info france

Défense

URL courte

https://cdnfr1.img.sputniknews.com/img/104198/08/1041980809_0:0:1200:675_1200x675_80_0_0_3a2a43bf7e18ecd07fde87df05a18df6.jpg

Sputnik France

https://cdnfr2.img.sputniknews.com/i/logo.png

https://fr.sputniknews.com/defense/202106231045779875-moscou-devoile-les-images-du-survol-du-hms-defender-par-un-avion-militaire-russe—video/

La Défense russe a publié une vidéo de l’incident impliquant le destroyer britannique Defender qui a, selon Moscou, pénétré dans ses eaux territoriales au large de la Crimée.

Des images du survol du destroyer HMS Defender en mer Noire par un avion militaire russe ont été publiées par le ministère russe de la Défense:

Plus tôt dans la journée de ce mercredi 23 juin, la Russie avait annoncé avoir tiré des coups de semonce contre le destroyer britannique qui a, selon Moscou, pénétré dans ses eaux territoriales au large de la Crimée.

Différence d’appréciation entre Moscou et Londres

D’après la partie russe, le navire a «été averti que des armes seront utilisées en cas de violation des frontières russes», mais n’a pas réagi. Un navire de patrouille frontalière russe a alors «effectué des tirs d’avertissement», tandis qu’un avion Su-24M a largué «par précaution quatre bombes à fragmentation hautement explosives de 250 mm le long du parcours du destroyer HMS Defender».

Le navire britannique a ensuite quitté les eaux russes, mettant fin à l’incident, selon la Défense russe qui invite le Royaume-Uni à mener «une enquête minutieuse» sur les actions de l’équipage du HMS Defender «afin d’éviter la reproduction d’incidents similaires à l’avenir».

Londres a de son côté démenti les déclarations de Moscou. Le ministère britannique de la Défense indique qu’«aucun coup de semonce n’a été tiré vers le HMS Defender» et qualifie de fausse «l’affirmation selon laquelle des bombes ont été larguées sur sa trajectoire».

Le ministère souligne que son navire effectuait «un passage innocent dans les eaux territoriales ukrainiennes».

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.