Marseille: 6.500 personnes font fi des restrictions anti-Covid pour un carnaval – vidéos

libre info france

France

URL courte

https://cdnfr1.img.sputniknews.com/img/07e5/03/15/1045379622_0:220:3101:1964_1200x675_80_0_0_941e98e7b7ee44a2a76c60e749900063.jpg

Sputnik France

https://cdnfr2.img.sputniknews.com/i/logo.png

https://fr.sputniknews.com/france/202103211045379504-marseille-6500-personnes-font-fi-des-restrictions-anti-covid-pour-un-carnaval/

Environ 6.500 personnes célébraient dimanche le carnaval dans le centre de Marseille, un rassemblement non autorisé et «pas responsable» car les gestes barrières pour lutter contre le coronavirus «ne sont pas respectés», a déploré la préfecture de police.

Des milliers de personnes déguisées, la plupart jeunes et sans masque, défilaient en musique et en dansant dans l’après-midi du 21 mars à deux pas de La Canebière, à Marseille, rapporte l’AFP. Un carnaval s’est en effet s’est tenu en ville, événement qui n’avait pas été autorisé vu la situation sanitaire dans le pays.

«C’est incroyable! On m’avait dit « il y a un truc à ne pas louper à Marseille c’est le carnaval de la Plaine »», du nom d’un quartier de la ville, sourit Romain, 26 ans, déguisé en boulanger avec un maillot de Zidane sous son tablier et qui préfère taire son nom de famille.

«Les jeunes en ont marre d’être confinés. Il n’y a pas de personnes âgées fragiles, là que des jeunes», ajoute-t-il. À côté de lui passent des fêtards déguisés en tournesols, gorilles ou médecins. L’année dernière ce carnaval réputé à Marseille avait été annulé à cause du confinement.

«Pas du tout responsable»

«Il y a environ 6.500 personnes. C’est un événement non déclaré qu’on ne juge pas du tout responsable car les gestes barrières ne sont pas respectés. Nous effectuons des contrôles aux abords du cortège, notamment sur le port du masque et les contrevenants seront verbalisés», a indiqué à l’AFP la préfecture de police.

Contrairement à Nice, sur la Côte d’Azur, Marseille n’est pas concernée par les nouvelles restrictions entrées en vigueur samedi pour au moins quatre semaines dans 16 départements (les huit d’Île-de-France, les cinq des Hauts-de-France, la Seine-Maritime, l’Eure et les Alpes-Maritimes). Mais les restrictions habituelles pour lutter contre la propagation du Covid-19 s’y appliquent, dont la limitation des rassemblements et le port du masque.

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.