Macron appelle à «définir des lignes rouges claires avec la Russie»

libre info france

International

URL courte

Emmanuel Macron estime que la communauté internationale doit tracer des «lignes rouges claires» avec la Russie, mais aussi introduire des sanctions si ces dernières sont franchies.

Dans un entretien accordé en anglais samedi 17 avril à la chaîne de télévision américaine CBS, Emmanuel Macron a soutenu la nécessité de tracer des lignes rouges dans les relations avec la Russie.

Selon le Président de la République, celles-ci doivent reposer sur deux piliers:

«Premièrement, c’est le dialogue. Je partage pleinement le désir de votre Président (Joe Biden, ndlr) d’ouvrir le dialogue et je suis sûr que le Président Poutine peut être disposé à le rétablir. Mais si nous voulons un meilleur système sur le plan du contrôle des armements, si nous voulons stabiliser les nombreux conflits existant actuellement dans le monde, il nous faut un dialogue ouvert et honnête avec la Russie.» 

Il a ajouté qu’il fallait être clair «quand nous ne sommes pas alignés».

Les seules sanctions sont insuffisantes

Selon lui, «tout comportement inacceptable» de la Russie doit être suivi de la mise en œuvre de sanctions.

«Je pense que les sanctions ne sont pas suffisantes en elles-mêmes, mais elles font partie de l’ensemble. Je préfère un dialogue constructif, mais pour avoir un dialogue constructif et efficace il faut de la crédibilité», a-t-il indiqué.

«Je pense que nous devons définir des lignes rouges claires avec la Russie.»

Dans un communiqué sur l’entretien d’Emmanuel Macron avec le Président ukrainien, il a été annoncé qu’il s’entretiendrait prochainement de l’Ukraine avec Vladimir Poutine.

Des déplacements de troupes qui inquiètent l’Occident

Certains pays occidentaux se sont déclarés préoccupés, ces derniers temps, par ce qu’ils appellent un regain d’agressivité de la Russie en Ukraine. Washington a parlé d’escalade de «l’agression russe» et du redéploiement de soldats en Crimée et à la frontière est de l’Ukraine.

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a déclaré que Moscou déplaçait ses troupes sur son territoire et à sa guise. Selon lui, cela ne menace ni ne regarde personne.

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.