Les sanctions américaines proposées pourraient coûter 50 milliards de dollars à la Russie – médias

Les sanctions américaines proposées pourraient coûter 50 milliards de dollars à la Russie – médias

Les sanctions liées à l'Ukraine peuvent inclure l'interdiction des ventes d'armes russes ainsi que la limitation des exportations d'énergie

Les États-Unis tenteraient de convaincre leurs alliés d'imposer de nouvelles sanctions contre la Russie si une guerre avec l'Ukraine éclate. Celles-ci cibleraient les exportations d'armes et d'énergie, coûtant à Moscou environ 50 milliards de dollars, a rapporté le tabloïd allemand Bild citant des sources anonymes.

L'étape drastique aurait été proposée par William Burns, le chef de la CIA, lors de sa visite à Berlin. Des responsables américains auraient demandé au gouvernement allemand d'interdire les importations de matières premières russes et de bloquer le lancement du gazoduc Nord Stream 2.

Berlin a assuré aux États-Unis qu'en cas d'invasion de l'Ukraine, le gaz russe ne passerait pas par le gazoduc Nord Stream 2, ont indiqué les sources aux médias. Cependant, le bureau du chancelier a exprimé des doutes quant à l'abandon complet du pipeline vital. La remarque a provoqué une irritation à Washington, a rapporté Bild.

Au cours des derniers mois, un large éventail de médias occidentaux, ainsi que de nombreux responsables américains, ont répandu des spéculations sur une invasion russe imminente de l'Ukraine. Washington et certains de ses alliés ont menacé le Kremlin d'une nouvelle série de sanctions "paralysantes" si cela se produisait, citant le mouvement des troupes russes sur le vaste territoire occidental du pays comme preuve du plan. Moscou a toujours rejeté les accusations, affirmant qu'elle avait le droit de mener des manœuvres militaires à sa guise à l'intérieur de ses frontières.

Pour plus d'histoires sur l'économie et la finance, visitez L'espace affaires de RT

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

Vous aimer cet article ? Partagez-le avec un ami !

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.