Les responsables russes réagissent à l'avertissement olympique ukrainien sur la "provocation"

Ne posez pas avec les Russes, l'Ukraine met en garde les Olympiens

Des personnalités russes ont réagi à la nouvelle selon laquelle le ministre ukrainien des Sports a conseillé aux athlètes de ne pas être photographiés avec des rivaux russes aux Jeux olympiques de Pékin

Les responsables russes ont réagi avec consternation à la nouvelle selon laquelle le ministre ukrainien des Sports a dit aux athlètes du pays de ne pas être photographiés avec des rivaux russes aux Jeux olympiques d'hiver de Pékin.

Le ministre des Sports Vadim Gutzeit a déclaré aux olympiens ukrainiens lors d'une réunion en ligne avant les Jeux qu'ils devraient éviter "provocations" des concurrents russes le mois prochain en Chine.

«Tous les athlètes sont conscients, ils savent comment se comporter dans de telles situations. Ils ne devraient pas se tenir ensemble quand des athlètes russes se tiennent avec un drapeau, donc ils ne sont pas ensemble », Gutzeit a déclaré, selon le radiodiffuseur public ukrainien Suspilne.

Cette étape intervient au milieu de tensions accrues entre les deux voisins – et fait suite à un scandale lors des Jeux d'été de l'année dernière à Tokyo lorsque la sauteuse en hauteur ukrainienne Yaroslava Mahuchikh a été fortement censurée dans son pays natal pour avoir été photographiée aux côtés de la médaillée d'or russe Mariya Lasitskene.

Si Gutzeit parvient à ses fins, il n'y aura pas de telles scènes d'unité sportive à Pékin – ce qui a provoqué la colère et la déception en Russie.

« Je suis extrêmement sceptique à ce sujet. Le principe olympique d'unité est complètement violé ici », a déclaré Svetlana Zhurova, ancienne championne olympique de patinage de vitesse et aujourd'hui députée à la Douma d'État russe.

«Mais les athlètes ukrainiens ont été prévenus pour que cela ne se passe pas comme avec Yaroslava Mahuchikh.

"Il est clair que les responsables ukrainiens veulent protéger leurs athlètes des attaques de leurs supporters et leur interdire de s'approcher des Russes.

« Il ne peut y avoir de provocations de notre part, sauf par amitié. Et est-ce vraiment une provocation ? a ajouté le quinquagénaire.

"D'un autre côté, pendant une pandémie, d'autres athlètes ne manifesteront de toute façon pas publiquement des câlins, mais la partie ukrainienne a décidé de faire une initiative politique spéciale ici également.

« Est-ce une propagande supplémentaire des restrictions de Covid ? Apparemment, les officiels ne veulent pas que les athlètes ukrainiens soient infectés par le « russisme ». »

L'ancien géant de la boxe poids lourd Nikolai Valuev – également maintenant membre de la Douma d'État – mentionné il se sentait désolé pour les athlètes ukrainiens d'avoir été mis sur la sellette.

"Je ne répondrai pas pour les Ukrainiens, s'ils poursuivront leurs athlètes là-bas ou non", a déclaré l'ancien champion des poids lourds.

« Qu'est-ce que je ressens à ce sujet ? Il y a un million d'options pour eux d'être aux côtés d'athlètes russes, ce sont les Jeux olympiques.

"Je suis désolé pour eux. C'est une question pour leurs politiciens, qui devraient penser avec leur tête.

Ailleurs, la légende russe du patinage artistique devenue politicienne Irina Rodnina a qualifié la décision ukrainienne "stupidité."

« Cela enfreint tous les principes olympiques. Ce serait mieux pour eux de ne pas participer aux JO… J'espère vraiment qu'on ne sera pas côte à côte sur le podium. mentionné le triple médaillé d'or olympique.

Le membre honoraire du Comité international olympique (CIO), Vitaly Smirnov, a déclaré que les athlètes ukrainiens étaient contraints d'adopter une position politique, ce qui viole la Charte olympique.

"C'est du vrai chantage, la coercition d'athlètes pour exécuter un ordre politique", Smirnov a dit TASS.

« Comment peut-on interdire (à un athlète) de saluer un autre athlète ? L'esprit même des Jeux olympiques est bafoué.

"C'est pour le spectacle, les messieurs du ministère (des sports ukrainien) essaient de s'attirer les bonnes grâces de leurs supérieurs, pour montrer à quel point ils sont durs. Cela ne peut pas être décrit autrement.

Les Jeux de Pékin débuteront le 4 février et se poursuivront jusqu'au 20 février. Le président russe Vladimir Poutine devrait assister à la cérémonie d'ouverture à l'invitation du dirigeant chinois Xi Jinping.

Vous aimer cet article ? Partagez-le avec un ami !

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.