Les médias US moquent la France pour ne pas avoir su stopper une fête du Nouvel An avec 2.500 personnes

libre info france

Les autorités françaises ne sont arrivées à stopper qu’après 36 heures ce 2 janvier une fête illégale qui a rassemblé 2.500 personnes, pointe du doigt le New York Times, en soulignant que les mesures sanitaires renforcées et plus de 100.000 policiers mobilisés sur le terrain n’avaient pas empêché des infractions.

Alors que la France a renforcé les mesures sanitaires à la veille du réveillon du Nouvel An et a déployé environ 100.000 policiers et gendarmes mobilisés sur le terrain dans le contexte de la situation épidémiologique actuelle, les autorités du pays n’ont pas pu stopper la rave party illégale qui s’est déroulée au sud de Rennes et a rassemblé quelque 2.500 personnes, venues de toute la France, se moque le quotidien New York Times.

De son côté, le Washington Post a souligné que les autorités françaises avaient eu besoin de 36 heures pour mettre fin au rassemblement.

Quand les forces de l’ordre sont arrivées sur les lieux, elles ont fait face à l’hostilité des fêtards, qui leur ont lancé des bouteilles et des pierres et ont même incendié une voiture de police. Plusieurs fonctionnaires ont été légèrement blessés.

D’après des vidéos relayées sur les réseaux sociaux, les jeunes se sont amusés sans respecter les gestes barrières.

Quand les forces de l’ordre ont pu enfin sécuriser l’endroit et saisir camion, matériel de sons et générateurs, plus de 1.200 verbalisations ont été dressées. Par la suite, les autorités françaises ont fait la promesse d’identifier et de poursuivre les organisateurs de cette fête.

Toutefois, pour l’heure, ceux qui sont derrière l’organisation de ce rassemblement illégal ne sont pas connus.

La rave party du réveillon du Nouvel An

Environ 2.500 personnes, venues de toute la France et même de l’étranger, se sont donné rendez-vous au sud de Rennes pour fêter le Nouvel An lors d’une fête sauvage que n’ont pu empêcher les autorités. Entamée le 31 décembre, la rave party ne s’est terminée que le 2 janvier au matin.

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *