Les gouvernements demandent à leurs citoyens de quitter immédiatement un pays déchiré par la guerre

Des membres du personnel de l'ONU arrêtés au milieu de la répression en Éthiopie

Un nombre croissant de gouvernements occidentaux exhortent tous leurs citoyens actuellement en Éthiopie à quitter le pays déchiré par la guerre dès que possible, car l'ONU a confirmé qu'elle relocaliserait les familles du personnel international.

Au milieu des craintes d'une avancée rebelle sur la capitale éthiopienne, le ministère allemand des Affaires étrangères et l'ambassade de France à Addis-Abeba ont publié mardi des déclarations séparées conseillant à tous leurs ressortissants dans le pays de partir sans délai. Le Royaume-Uni et les États-Unis ont récemment émis des recommandations similaires à leurs citoyens respectifs.

Mardi également, un porte-parole de l'ONU a confirmé à Reuters que l'organisation s'employait à « relocaliser temporairement » les membres de la famille de son personnel international d'Éthiopie en raison de la détérioration de la situation sécuritaire sur le terrain.

Plus tôt ce mois-ci, 22 membres du personnel éthiopien ont été arrêtés et détenus par les forces gouvernementales lors de raids à Addis-Abeba ciblant les Tigréens, a indiqué l'ONU. Certains ont été libérés plus tard.

Le conflit actuel a éclaté dans le nord de l'Éthiopie il y a un an, lorsque le gouvernement fédéral a lancé une opération militaire contre le groupe rebelle séparatiste, le Front populaire de libération du Tigré (TPLF).

Le groupe, qui avait dirigé le pays pendant des années avant d'être évincé en 2018, a réussi ces derniers mois à reprendre le contrôle de la majeure partie de la région du nord du Tigré, y compris sa capitale Mekele. Mardi, le TPLF a déclaré avoir pris le contrôle de Shewa Robit et se diriger vers Addis-Abeba, à quelque 220 km (136 miles).

Vous pensez que vos amis seraient intéressés ? Partagez cette histoire !

Vous aimer cet article ? Partagez-le avec un ami !

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.