Les exportations de blé russe augmentent de près de 11% malgré la baisse des exportations

Les exportations de blé russe augmentent de près de 11% malgré la baisse des exportations

Les exportations de blé russe ont connu une forte augmentation d'une année à l'autre depuis le début de juillet 2020 jusqu'au 22 avril 2021, a rapporté lundi le ministère de l'Agriculture du pays.

La Russie a vendu 34,7 millions de tonnes de blé au cours de la période indiquée, soit une croissance de 10,9% par rapport à la même période il y a un an, selon les données du ministère.

Selon les chiffres révélés par le Service fédéral des douanes, les exportations globales de céréales de la Russie au cours de la période se sont élevées à 43,7 millions de tonnes, soit 14,1% de plus que ce que le pays avait vendu à la fin du mois d'avril en 2020.

Les ventes d'orge ont connu une forte croissance de 56,4% et ont totalisé 5,4 millions de tonnes, tandis que les exportations de maïs ont diminué de 2,1% à 3,2 millions de tonnes.

La semaine dernière, les prix à l'exportation du blé russe ont augmenté pour la troisième semaine consécutive, soutenus par des prix plus élevés pour le blé de juillet WN1 sur le Nasdaq et le blé de meunerie BL2U1 le plus échangé sur Euronext basé à Paris. Les indices de référence mondiaux ont augmenté en raison des problèmes d'approvisionnement signalés.

Selon le Conseil international des céréales (CIG), cité par le chien de garde agricole russe, le prix du blé russe contenant 12,5% de protéines en provenance des ports de la mer Noire a connu une augmentation hebdomadaire de 10 dollars, soit 4,1%, à 255 dollars la tonne.

Les exportations russes de céréales au cours de l'année agricole précédente, qui a commencé le 1er juillet 2019 et s'est terminée le 30 juin 2020, se sont élevées à 41,7 millions de tonnes, dont les ventes de blé représentaient 33,2 millions de tonnes.

Le ministère s'attend à ce que les ventes globales de céréales à l'étranger atteignent 45 millions de tonnes au cours de l'année agricole en cours, et les exportations de blé devraient atteindre 35 millions de tonnes. En octobre, la vice-première ministre russe Viktoria Abramchenko a déclaré que les exportations de céréales du pays pourraient atteindre 50 millions de tonnes.

Plus tôt cette année, le gouvernement russe a introduit des droits de 30 pour cent sur les exportations de certaines céréales afin de stabiliser les prix des denrées alimentaires sur le marché intérieur. Ils resteront en place jusqu'au 30 juin 2021.

Pour plus d'histoires sur l'économie et la finance, visitez Section affaires de RT

Vous aimer cet article ? Partagez-le avec un ami !

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.