Les exportations d'aluminium russe ont décuplé en juillet

Les exportations d'aluminium russe ont décuplé en juillet

Les expéditions d'aluminium russe à l'étranger ont été multipliées par dix en juillet par rapport à la même période il y a un an, s'élevant à 7,4 milliards de dollars, selon les données suivies par le Service fédéral des douanes.

En termes physiques, les exportations de juillet auraient dépassé les trois millions de tonnes.

Plus tôt cette année, les autorités russes ont imposé une taxe de 15 %, soit un minimum de 254 dollars la tonne, sur les exportations d'aluminium entre août et décembre. Les tarifs ciblent également les ventes à l'étranger de métaux ferreux et non ferreux (cuivre, nickel, aluminium) et de produits métalliques.

Les prix mondiaux de l'aluminium auraient augmenté de près de 40 % depuis le début de l'année, plus que les principaux métaux et produits miniers. La flambée des prix est attribuée aux changements structurels du marché chinois de l'aluminium qui surviennent dans le cadre des initiatives de décarbonisation avancées par Pékin.

En devenant un importateur net d'aluminium, la Chine a créé des déficits mondiaux pour le métal, maintenant les prix constamment élevés.

Plus tôt cette semaine, les prix de l'aluminium ont atteint un sommet d'une décennie alors que les troubles politiques en Guinée ont alimenté de profondes inquiétudes concernant l'approvisionnement en bauxite, la matière première utilisée pour la production du métal.

Le marché "peut être sérieusement ébranlé" par la situation actuelle, selon Oleg Deripaska, fondateur de Rusal, la seule major russe de l'aluminium, qui représente 6 % des approvisionnements mondiaux estimés à 65 millions de tonnes l'an dernier.

Pour plus d'histoires sur l'économie et la finance, visitez La section affaires de RT

Vous aimer cet article ? Partagez-le avec un ami !

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.