«L’épidémie est en train de repartir»: Véran redoute 20.000 cas par jour et appelle à agir

libre info france

France

URL courte

La France doit agir pour freiner le rebond de l’épidémie due au variant Delta, a annoncé Olivier Véran alors qu’Emmanuel Macron fera une allocution lundi 12 juillet.

La France risque de voir le nombre de ses contaminations au coronavirus repartir fortement à la hausse avec potentiellement plus de 20.000 nouveaux cas par jour début août si elle n’agit pas pour freiner le rebond de l’épidémie due au variant Delta, a déclaré dimanche le ministre de la Santé.

Olivier Véran avait indiqué vendredi que le variant Delta serait probablement majoritaire à partir de ce week-end dans les nouvelles contaminations. Samedi, la France a recensé 4.696 cas supplémentaires de coronavirus contre 3.006 une semaine plus tôt.

« Ce que je constate en France, c’est que les hospitalisations ont arrêté de baisser depuis 24-48h (…), par ailleurs on enregistre une petite hausse de l’activité de SOS Médecins, notamment en Ile-de-France, ce qui montre (…) que l’épidémie est effectivement en train de repartir », a déclaré Olivier Véran dimanche sur Radio J.

« Avec la tendance épidémique de ce variant Delta, qui est beaucoup plus contagieux que le COVID-19 auquel nous avions affaire l’été dernier (…), les 3.000 cas pourraient devenir 6.000 cas dans une semaine, 12.000 cas dans 15 jours et monter au-dessus de 20.000 voire plus début août si nous n’agissons pas », a ajouté le ministre.

Ces déclarations interviennent à la veille d’un conseil de défense sanitaire présidé par Emmanuel Macron, au cours duquel devraient être abordées les questions de l’obligation vaccinale pour les soignants, d’une extension du pass sanitaire et de la gratuité des tests, face au risque de quatrième vague épidémique due au variant Delta.

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.