L'effondrement de Covid au Royaume-Uni est pire que prévu au printemps dernier, mais la reprise a été plus rapide

L'effondrement de Covid au Royaume-Uni est pire que prévu au printemps dernier, mais la reprise a été plus rapide

L'effondrement de Covid au Royaume-Uni était encore pire qu'on ne le pensait au printemps dernier, mais la reprise a été plus rapide, alimentant l'espoir d'un fort rebond

  • L'ONS affirme que le ralentissement du Royaume-Uni a été encore plus marqué qu'on ne le pensait au printemps dernier
  • Mais la reprise a été plus rapide depuis que la récession a été légèrement plus faible
  • Les résultats alimenteront l'espoir d'un fort rebond de la pandémie paralysante

Le Royaume-Uni coronavirus l'effondrement était encore pire qu'on ne le pensait au printemps dernier – mais la reprise a été plus rapide, alimentant l'espoir d'un rebond rapide.

Les chiffres révisés montrent une chute de 19,5% au deuxième trimestre de l'année dernière, au cours du premier confinement.

Cependant, l'économie a récupéré du terrain plus rapidement qu'on ne le pensait depuis – avec une croissance de 16,9% et de 1,3% aux troisième et quatrième trimestres.

Dans l'ensemble, le Bureau des statistiques nationales a déclaré que la récession de l'année dernière était légèrement plus faible que prévu précédemment, à 9,8 pour cent au lieu de 9,9 pour cent.

Cependant, cela a tout de même fait de la pire récession en 300 ans.

Les chiffres révisés montrent une chute de 19,5% au deuxième trimestre de l'année dernière, lors du premier verrouillage brutal. Mais l'économie s'est rétablie plus rapidement que prévu

Le statisticien national adjoint pour les statistiques économiques, Jonathan Athow, a déclaré:

«Nos chiffres trimestriels révisés montrent que l'économie s'est contractée un peu plus que ce qui avait été précédemment estimé dans les premiers stades de la pandémie, avant de se redresser légèrement plus fortement au second semestre de l'année dernière.

"Cependant, ces nouvelles estimations brossent le même tableau général qu'avant, avec des baisses historiquement importantes du PIB au printemps, suivies d'une reprise en été et en automne."

La récession révisée de 9,8% en 2020 en faisait toujours la pire récession en 300 ans

La récession révisée de 9,8% en 2020 en faisait toujours la pire récession en 300 ans

Publicité

.

Vous aimer cet article ? Partagez-le avec un ami !

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.