Le vaccin de Sanofi pourrait être utilisé pour revacciner les Français avec une 3e dose, avance une ministre

libre info france

France

URL courte

Compte tenu des résultats «excellents» du vaccin recombinant de Sanofi, voire «plus prometteurs que les rappels de vaccins ARNm», il pourrait être «la troisième prise en France», a estimé Agnès Pannier-Runacher, la ministre de l’Industrie, qui commence à en faire activement la promotion.

Alors que la nécessité d’injection d’un rappel en fonction de groupes de population a été évoquée à plusieurs reprises par les autorités sanitaires, le vaccin recombinant contre le Covid-19 de Sanofi attendu fin décembre pourrait servir de troisième dose.

«Les résultats de phase 2» de ses essais cliniques «sont excellents en termes de protection», a déclaré ce 5 juillet sur Franceinfo Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie.

En plus de cela, l’entreprise «travaille d’ores et déjà sur des rappels» qui ont eux aussi «d’excellents résultats, peut-être plus prometteurs que les rappels de vaccins ARN messager», a-t-elle avancé. La ministre a toutefois émis des réserves sur cette conclusion puisqu’elle n’est «pas scientifique et que les résultats sont encore en cours de traitement».

Compte tenu de cela, le Sanofi «pourrait être la troisième prise en France, le rappel pour la population qui aurait été vaccinée en ce moment».

Ainsi, les Français pourraient choisir entre plusieurs vaccins pour effectuer un rappel, a ajouté Mme Pannier-Runacher.

Autres avantages

Conçu selon une technologie bien connue, avec adjuvant à base de protéine recombinante, il pourrait contribuer à l’augmentation de la couverture vaccinale dans l’Hexagone, poursuit la ministre, voire dans le monde entier «puisqu’il a un mode logistique assez simple».

«Il se conserve au réfrigérateur, il est moins cher qu’un vaccin ARN messager», a-t-elle expliqué.

Les autres vaccins en tant que rappel

L’efficience des vaccins à ARN messager en tant que rappel fait actuellement l’objet d’études. Administrée auprès des patients immunodéprimés dans le cadre d’une étude menée par une équipe du CHU de Toulouse, la troisième dose du Pfizer a fait preuve de son efficacité.

Moderna se prépare à la tester chez 120 receveurs de greffe d’organe, alors que Pfizer prévoit une étude sur 180 adultes et 180 enfants atteints d’une maladie immunitaire, indique le portail Clinical Trials.

En dépit d’absence de données scientifiques sur la nécessité d’un rappel vaccinal, Pfizer et Moderna avaient préconisé une troisième dose pour élever l’immunité chez les personnes à risque dès la fin de l’été 2021, et pour les autres entre six et 12 mois après la deuxième injection.

Une étude de l’Université d’Oxford a montré la capacité à renforcer l’immunité qu’a la troisième dose du vaccin d’AstraZeneca, injectée plus de six mois après la deuxième. Les anticorps ont été en hausse considérable.

Cependant, il n’y a encore aucune indication qu’un rappel soit impératif, a souligné Thérésa Lambe, chercheur principal de cette étude et membre de l’ordre de l’Empire britannique.

En ce qui concerne le rappel avec le vaccin de Johnson & Johnson, il n’existe pas de données exhaustives pour l’instant.

Par ailleurs, l’administration d’une troisième dose est envisagée par le gouvernement français à partir de la rentrée pour les résidents des Ehpad. «Peut-être faudra-t-il le faire pour booster leur immunité», a indiqué le 29 juin Olivier Véran au micro de Franceinfo.

Le retard du vaccin de Sanofi

Après que l’entreprise a annoncé fin décembre 2020 un retard considérable en raison du manque d’efficacité de son vaccin candidat, la conception est repartie de zéro. La phase 2 des essais a été terminée en mai.

La phase 3 a débuté le 27 mai, impliquant plus de 35.000 volontaires âgés de 18 ans et plus recrutés dans différents pays, dont les États-Unis et des États d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine. Son autorisation est attendue au quatrième trimestre 2021, sous réserve de résultats positifs et d’évaluations réglementaires.

Sanofi travaille également sur un autre vaccin contre le Covid-19 à ARN messager. Les résultats intermédiaires de phase 1/2 devraient arriver au 3e trimestre 2021.

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.