Le procureur général de Biden, Merrick Garland, qualifie le racisme de «problème américain»

Le procureur général de Biden, Merrick Garland, qualifie le racisme de «problème américain»

Le procureur général des États-Unis, Merrick Garland, a déclaré mardi que «le racisme est un problème américain».

Le président Joe Biden’s AG a fait ses commentaires lors d’une Entretien avec ABC News avec Pierre Thomas.

EN RELATION: Alors que le gouverneur DeSantis a signé la loi anti-émeute, le shérif dit aux nouveaux résidents de ne pas «voter de la manière stupide que vous avez faite dans le Nord»

AG Garland refuse de commenter le procès Chauvin

Alors qu'il ne ferait pas référence au procès en cours de Derek Chauvin lorsqu'on lui a posé la question, Garland a déclaré: «J'ai l'intention d'attendre le verdict avant de dire quoi que ce soit, et j'exhorte le peuple américain à faire de même.»

La réponse de Garland ici diffère des autres politiciens qui ont commenté l'affaire avant le verdict – Président Joe Biden et Minneapolis Maire Jacob Frey parmi eux.

Lorsque l'animateur Thomas a demandé à Garland s'il «croyait qu'il y avait des préjugés et des poches de racisme dans les forces de l'ordre», Garland a répondu: «Le racisme est un problème américain.»

Garland a ajouté: "Je pense que … euh … il est clair pour moi qu'il y a eu et qu'il reste une discrimination contre les Afro-Américains et d'autres communautés de couleur, et d'autres minorités ethniques."

«Je pense que cela se traduit par une discrimination en matière de logement, d’emploi et de justice. … Nous n’avons pas encore une justice égale devant la loi », a déclaré Garland.

Garland a également évoqué la violence de la rue qui a sévi pendant l'été 2020: «J'ai aussi vu les vidéos l'été dernier, tout au long de l'été.»

Garland: "De nombreux Noirs américains n'ont pas été choqués"

Garland a ajouté: «J'ai senti qu'à partir de l'été dernier, au moins, il y avait une chance de mettre cela au premier plan de la conscience nationale, de créer un moment dans lequel nous pourrions changer.»

«Et comme beaucoup d'Américains, j'ai été choqué. Mais de nombreux Noirs américains n'ont pas été choqués parce qu'ils étaient déjà au courant de ce type de traitement », a poursuivi l'AG.

«Et une des raisons pour lesquelles je voulais devenir procureur général était que je voulais aider à apporter ce changement», a-t-il ajouté. «Nous tous dans notre famille ressentons une obligation – le service public – et essayons de protéger les autres comme le pays nous a protégés.»

EN RELATION: Whoopi Goldberg défend Maxine Waters – «  Après quatre ans de véritable course à l'appât, '' les républicains veulent l'expulser

Garland a déclaré que, dans son rôle de procureur général, il aurait «l'occasion de faire des choses très importantes. J'ai maintenant l'opportunité de diriger un ministère de la Justice dans la poursuite des droits civils. »

«J'ai une chance de diriger un ministère de la Justice dans la poursuite de l'état de droit et d'assurer l'indépendance du ministère, et son indépendance – en particulier – de toute sorte d'influence partisane dans la façon dont nous menons des enquêtes ou des poursuites», a conclu Garland.

Il est maintenant temps de soutenir et de partager les sources en lesquelles vous avez confiance.
The Political Insider se classe # 16 sur Feedspot's "Top 70 des blogs, sites Web et influenceurs politiques conservateurs en 2021."

Vous aimer cet article ? Partagez-le avec un ami !

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.