Le président kazakh demande une aide militaire au bloc dirigé par la Russie

Le président kazakh demande une aide militaire au bloc dirigé par la Russie

L'aide militaire alliée est nécessaire pour réprimer les actions des "bandes terroristes" au milieu des troubles civils violents au Kazakhstan, insiste le président

Le président kazakh a demandé de l'aide à l'Organisation du traité de sécurité collective (OTSC) dirigée par la Russie au milieu des troubles violents qui sévissaient dans le pays, affirmant que des "terroristes" envahissaient des installations stratégiques à travers le pays.

« Je pense qu'il est approprié et opportun de contacter nos partenaires de l'OTSC » Le président Kassym-Jomart Tokayev a été cité par les médias mercredi soir.

Le président a critiqué les manifestants violents qui ont envahi des bâtiments gouvernementaux et d'autres installations dans plusieurs villes du pays. De plus, il a dit un « échange de tirs intenses » entre une unité militaire aéroportée et le "les terroristes" se déroulait en dehors de la plus grande ville du pays, Almaty, au moment de son allocution. Ces très organisés "les terroristes" avait été formé à l'étranger, a affirmé Tokayev.

Ces gangs terroristes sont internationaux, ont suivi une formation sérieuse à l'étranger, et leur attaque contre le Kazakhstan peut et doit être considérée comme un acte d'agression.

Tokayev a déclaré qu'il avait déjà demandé l'aide des pays de l'OTSC dans la lutte contre le « menace terroriste » qui, selon lui, visait « atteinte à l'intégrité territoriale » du Kazakhstan.

Une vague de troubles s'est abattue sur le Kazakhstan ces derniers jours, déclenchée à l'origine par une forte hausse des prix du carburant au début de la nouvelle année. Cependant, la manifestation contre le carburant est rapidement devenue politique et violente, des groupes de manifestants attaquant les agents des forces de l'ordre, incendiant des véhicules et saccageant des bâtiments gouvernementaux dans plusieurs endroits du pays.

Peu de temps après le discours de Tokayev, les autorités d'Almaty ont déclaré dans un communiqué qu'un "Anti-terroriste" une opération a été lancée dans la ville, visant à « rétablir l'ordre » et « arrêter les actes de terrorisme et de banditisme qui menacent notre bien-être et notre avenir ».

Plus tôt dans la journée, plusieurs bâtiments gouvernementaux, y compris les bureaux de l'administration locale et l'ancien palais présidentiel, ont été envahis par des groupes de manifestants violents. Des images de la scène ont capturé le centre-ville envahi par une foule nombreuse, certains des participants attaquant des policiers et des militaires, et apparemment volant leurs armes à feu. Son aéroport a également été repris, avec des manifestants pillant des boutiques hors taxes et des distributeurs automatiques de billets, ont montré des clips vidéo.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

Vous aimer cet article ? Partagez-le avec un ami !

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.