Le Président haïtien Jovenel Moïse et sa femme assassinés dans leur résidence privée

libre info france

International

URL courte

Le Président de la République d’Haïti a été assassiné cette nuit par un groupe d’individus «dont certains parlaient espagnol» au sein de sa résidence privée. Également blessée par balle, la Première dame a été hospitalisée dans un état grave, selon Gazette Haiti. Dans un communiqué, le Premier ministre appelle la population au calme.

Dans la nuit de mardi à mercredi, le Président haïtien Jovenel Moïse a été assassiné et sa femme blessée dans leur résidence par des hommes armés, relatent le média local Gazette Haïti et France 24. La Première dame a succombé à ses blessures plus tard.

C’est le Premier ministre par intérim Claude Joseph qui a annoncé la triste nouvelle ce mercredi 7 juillet.

«Vers une heure du matin, dans la nuit du mardi 6 au mercredi 7 juillet 2021, un groupe d’individus non identifiés, dont certains parlaient en espagnol ont attaqué la résidence privée du Président de la République et ainsi blessé mortellement le chef de l’État», a annoncé le responsable dans un communiqué partagé par Gazette Haïti.

«Condamnant cet acte odieux, inhumain et barbare», il appelle «la population au calme» et assure que «la situation sécuritaire du pays» est «sous contrôle».

«La démocratie et la République vaincront», a-t-il conclu.

Nouveau Premier ministre

Le Président assassiné a nommé lundi Ariel Henry, un médecin, à la fonction de Premier ministre. Le précédent chef de gouvernement n’avait pas tenu trois mois à ce poste.

Venu du monde des affaires, Jovenel Moïse, 53 ans, avait été élu Président en 2016 et avait pris ses fonctions le 7 février 2017. Ce pays de Caraïbes, gangrené par le trafic de drogue, la pauvreté et les gangs, voit la défiance des civils à l’encontre des autorités, accusées d’inaction face à la crise.

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.