Le magnat des médias dépose une action en justice de 10 milliards de dollars contre McDonald's, alléguant des préjugés raciaux

McDonald

Byron Allen, un magnat des médias noir qui possède Entertainment Studios Networks Inc. et Weather Group LLC, a intenté jeudi une action en justice contre McDonald's, demandant 10 milliards de dollars de dommages-intérêts pour la prétendue discrimination raciale de la chaîne de restauration rapide.

"McDonald's a intentionnellement discriminé les studios de divertissement et Weather Group en raison d'un schéma de stéréotypes raciaux et de refus de contracter", procès réclamations.

«En raison de la discrimination raciale intentionnelle de McDonald, les plaignants ont droit à des dommages-intérêts réels et triples en plus des honoraires et des frais d'avocat, qui sont tous estimés à plus de 10 milliards de dollars», lit-on dans le document.

La plainte met également en contraste les dépenses publicitaires de McDonald's sur les médias appartenant à des Afro-Américains avec le pourcentage des ventes que l'entreprise réalise grâce aux membres du groupe racial.

«Les Afro-Américains représentent environ 40% des ventes de McDonald aux États-Unis», a déclaration par le groupe Allen Media publié à la suite de la lecture des nouvelles sur le procès. «Mais de son environ 1,6 milliard de dollars budget publicitaire annuel à la télévision, McDonald's dépense moins d’environ 5 millions de dollars chaque année sur les médias appartenant à des Afro-Américains.

L’allégation du refus de la chaîne de restauration rapide de diffuser des publicités dans les médias appartenant à des Noirs est intervenue le même jour que McDonald’s a annoncé un plan d'augmenter ses dépenses publicitaires nationales auprès des médias appartenant à des Noirs de 2% à 5% au cours des trois prochaines années. (CONNEXES: McDonald's mettra en œuvre une formation anti-discrimination dans tous les restaurants après des poursuites judiciaires)

Ce n’est pas le premier procès d’Allen accusant une grande entreprise de racisme pour avoir refusé de travailler avec ses médias.

Il a poursuivi Comcast pour sa décision de ne pas diffuser les chaînes câblées d’Allen. Comcast a finalement réglé la question, qui avait fait son chemin jusqu'à la Cour suprême, en acceptant de diffuser trois des sept chaînes câblées d'Allen, selon au New York Post.

Allen aurait fait équipe avec d'autres propriétaires de médias appartenant à des Noirs pour faire pression sur le constructeur automobile GM pour qu'il fasse de la publicité sur ses plateformes, The New York Post signalé.

Vous aimer cet article ? Partagez-le avec un ami !

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.