Le lancement d'une fusée iranienne ne parvient pas à mettre la charge utile en orbite

RT

Une fusée lancée par l'Iran jeudi s'est terminée sans que les satellites à bord n'atteignent l'orbite, car le lancement lui-même n'était pas assez rapide pour atteindre l'altitude requise.

L'annonce a été faite par un porte-parole du ministère de la Défense du pays dans un documentaire sur le lancement, diffusé vendredi à la télévision d'État.

« Pour qu'une charge utile entre en orbite, elle doit atteindre des vitesses supérieures à 7 600 (mètres par seconde). Nous avons atteint 7 350 », a déclaré le porte-parole.

Des images du lancement de jeudi ont également été diffusées à la télévision d'État. La fusée Simorgh de construction nationale a transporté sa charge utile – trois satellites de recherche – jusqu'à 470 kilomètres.

Un lancement de Simorgh en 2016 a réussi à mettre sa charge utile en orbite, mais plusieurs tentatives de lancement ont échoué depuis lors.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

Vous aimer cet article ? Partagez-le avec un ami !

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.