Le juge fédéral Slams Barr, DOJ, est «malhonnête» en ordonnant la publication des mémos du rapport Mueller

Senate Holds Confirmation Hearing For Attorney General Nominee William Barr

La juge du tribunal de district, Amy Berman Jackson, a critiqué l'ancien procureur général William Barr et le ministère de la Justice dans une décision ordonnant la publication d'une note relative au rapport Mueller.

Berman Jackson a écrit dans son texte partiellement expurgé décision que le gouvernement fédéral doit publier une note de service analysant si le ministère de la Justice aurait dû inculper l'ancien président Donald Trump d'un crime en relation avec l'enquête Mueller. Ce faisant, elle a affirmé que Barr était «malhonnête» dans sa qualification des conclusions du rapport Mueller.

Barr a publié un résumé du rapport de l'avocat spécial Robert Mueller sur l'implication présumée de la Russie dans l'élection présidentielle de 2016 avant que le rapport ne soit expurgé et rendu public.

Dans le résumé, Barr a noté la principale conclusion du rapport, que «l'enquête n'a pas établi que les membres de la campagne Trump ont conspiré ou coordonné avec le gouvernement russe dans ses activités d'ingérence électorale», même si «il y avait deux principaux efforts russes pour influencer la campagne de 2016. élection." (CONNEXES: Le ministère de la Justice présente les conclusions de Mueller au Congrès – Pas de collusion)

Mueller s'est par la suite opposé à la caractérisation de Barr, en disant qu’elle n’a pas «saisi pleinement le contexte, la nature et le fond» de l’enquête du conseil spécial. Cependant, Mueller n’a pas dit qu’il croyait que le résumé de Barr était inexact, mais que le médias et congressionnel Démocrates mal interprété l'annonce. (CONNEXES: Rod Rosenstein défend la gestion du rapport Mueller par le procureur général)

Le Center for Responsibility and Ethics in Washington (CREW), un groupe de surveillance libéral, a déposé une demande de Freedom of Information Act (FOIA) exigeant que le ministère de la Justice publie "tous les documents relatifs aux opinions fournies par le Bureau du conseiller juridique (OLC) au procureur général Barr sur si la preuve développée par l'avocat spécial Mueller est suffisante pour établir que le Président a commis une obstruction-of-justice. »

Bien que le ministère de la Justice ait publié 33 documents conformément à la demande de la FOIA, il en a retenu 28.

En ordonnant au ministère de la Justice de publier l'un des 28 documents retenus, Berman Jackson a écrit que «DOJ a n'a pas fait preuve de sincérité envers notre Cour en ce qui concerne l'existence d'une décision –faire un processus qui devrait être protégé par le privilège du processus délibératif. »

Le privilège relatif au processus de délibération fait référence à une règle qui permet au gouvernement fédéral de protéger les documents qui consistent en «des avis consultatifs, des recommandations et des délibérations» en vue de la prise de décision.

"Til passe en revue du document à huis clos révèle qu'il n'y a pas eu de décision étant en fait faite quant à la question de savoir si leLe président devrait être poursuivi », a écrit Berman Jackson.

Le ministère de la Justice aura deux semaines pour publier le document en question ou faire appel de l’ordonnance de Berman Jackson.

Vous aimer cet article ? Partagez-le avec un ami !

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.