Le chef des services secrets britanniques appelle à respecter le rôle de la Russie dans le monde

information exclusive / Libre Info

Europe

URL courte

Le chef du renseignement britannique Richard Moore estime que le Royaume-Uni doit coopérer avec la Russie et respecter son rôle dans le monde tout en prenant des mesures pour la contenir.

Dans une interview accordée au Times radio, le chef du Secret Intelligence Service Richard Moore a indiqué que la Russie se trouvait au premier rang des préoccupations immédiates de son service mais a reconnu devoir coopérer avec elle et respecter son rôle dans le monde.

«J’ai des moyens pour communiquer, c’est ce que je dois faire. Nous siégeons à côté d’eux au conseil de sécurité de l’Onu en tant que membres permanents et nous sommes en mesure de communiquer avec eux. En fin de compte, nous n’avons pas les relations avec les Russes que nous voudrions, mais ce n’est pas notre choix et nous voudrions que les choses soient différentes», a-t-il signalé.

Les canaux sont ouverts

Selon lui, les actions inamicales de la Russie doivent rencontrer une riposte aussi dure que possible «tout en coopérant avec Moscou et en respectant son rôle».

M.Moore a avoué sa sympathie pour les Russes avec lesquels il avait beaucoup communiqué au cours de sa carrière:

«Étant donné mon métier, j’ai eu affaire à un assez grand nombre de Russes et j’éprouve les sentiments les plus chaleureux à leur égard».

Évoquant la récente concentration des forces russes près de la frontière ukrainienne, il a indiqué que le Royaume-Uni et les États-Unis avaient averti Moscou de graves conséquences en cas d’invasion.

«Les Russes n’ont absolument aucun doute sur la position du Royaume-Uni sur cette question. Et ils n’ont absolument aucun doute sur la position de l’administration Biden sur cette question, car les canaux sont ouverts.»

Une loi contre les États hostiles et navires britanniques en mer Noire

L’interview du chef du renseignement britannique a été accordée sur fond de tensions croissantes entre le Royaume-Uni et la Russie.

La semaine dernière le quotidien Times a annoncé que le gouvernement britannique envisageait de décréter une loi obligeant tous les individus travaillant dans le pays pour le compte de gouvernements étrangers à enregistrer leur présence. Le journal a indiqué que le document était censé protéger le Royaume-Uni contre les agissements d’«États hostiles» tels que la Russie et la Chine. Boris Johnson devrait annoncer l’introduction de cette nouvelle loi le 11 mai, à l’occasion d’un discours de la reine Élisabeth II. 

Dimanche dernier le Sunday Times a fait savoir que Londres déploierait en mai deux bâtiments de guerre en mer Noire dans le contexte de l’escalade de la crise ukrainienne.

Selon le journal, ce déploiement vise à montrer la solidarité du Royaume-Uni avec les alliés de Kiev et de l’Otan dans la région après que Joe Biden a décidé d’annuler une semaine plus tôt l’envoi de deux bateaux américains en mer Noire.

Des avions et des hélicoptères embarqués sur le porte-avions Queen Elizabeth seront prêts à décoller pour soutenir ces navires s’ils étaient menacés par la Russie.

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.