L'Australie met l'étiquette "terroriste" sur tout le Hezbollah

L'Allemagne interdit le Hezbollah et mène de multiples raids antiterroristes

L'Australie a désigné tout le mouvement influent du Hezbollah au Liban comme organisation terroriste, étendant l'interdiction antérieure de ses unités armées à l'aile politique.

Le Hezbollah pose un "réel" et "crédible" menace pour l'Australie, a déclaré mercredi Karen Andrews, la ministre de l'Intérieur du pays.

Le groupe basé au Liban « continue de menacer d'attentats terroristes et d'apporter son soutien aux organisations terroristes », Andrews ajouté.

Cette décision signifie qu'il est désormais interdit aux citoyens australiens de devenir membres du Hezbollah ou de fournir des fonds pour ses opérations. L'aile militaire du groupe figure sur la liste des terroristes australiens depuis 2003.

Lire la suite

L'Allemagne interdit le Hezbollah et mène de multiples raids antiterroristes

Les Libanais constituent la plus grande communauté du Moyen-Orient en Australie – estimée à environ 230 000, principalement dans la région du Grand Sydney et de Melbourne. L'immigration en Australie a culminé pendant la guerre civile libanaise entre 1976 et 1981, mais a considérablement diminué depuis lors.

Le Hezbollah opère dans divers domaines au Liban, agissant en tant que parti politique, organisation militaire et fournisseur de services de base à la population.

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett, qui aurait demandé à son homologue australien, Scott Morrison d'interdire l'aile politique du Hezbollah lors du sommet des Nations Unies sur le climat à Glasgow début novembre, a remercié Canberra pour cette décision. Il a dit que les deux pays continueront « agir par tous les moyens possibles contre le terrorisme, y compris sur la scène internationale ».

Le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid a également exprimé sa gratitude à l'Australie, qu'il a qualifiée de « un ami proche d'Israël », rejoint 17 autres nations qui réalisent "il n'y a pas d'ailes séparées pour les organisations terroristes."

Israël, qui a mené une guerre contre le Hezbollah en 2006, considère le groupe, qui a des liens étroits avec l'Iran, une menace pour la sécurité nationale.

Le Hezbollah a été qualifié d'organisation terroriste par les États-Unis, Israël et la Ligue arabe. L'UE et de nombreux pays européens ont interdit son aile militaire, mais étaient réticents à agir contre le parti politique, craignant qu'il ne déstabilise davantage la situation au Liban.

Vous pensez que vos amis seraient intéressés ? Partagez cette histoire !

Vous aimer cet article ? Partagez-le avec un ami !

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.