L'attaque à l'arc et à la flèche en Norvège semble être un "acte terroriste", selon le service de sécurité intérieure, la violence de suivi étant un risque

L'attaque à l'arc et à la flèche en Norvège semble être un "acte terroriste", selon le service de sécurité intérieure, la violence de suivi étant un risque

L'incident de l'arc et des flèches à Kongsberg en Norvège semble être un acte de terrorisme, ont rapporté les services de sécurité du pays. L'attaque d'un islamiste présumé a fait cinq morts et deux blessés.

Une enquête plus approfondie sur les détails de l'attaque et les motifs de celle-ci est toujours nécessaire, a déclaré le service de sécurité de la police norvégienne (PST) dans un communiqué. Le service de sécurité intérieure a promis son soutien aux forces de police dans l'enquête et a déclaré qu'il considérait toujours que la menace terroriste en Norvège était "modérer".

Le PST cherche à empêcher les attaques de suivi par des imitateurs ou d'éventuelles violences de vengeance, selon le communiqué.

L'attaque à l'arc et à la flèche de mercredi dans la municipalité du sud-ouest de la Norvège a été perpétrée par un citoyen danois de 37 ans, a annoncé la police plus tôt. Il a été arrêté à la suite d'une vague de violences.

Le chef de la police régionale, Ole Bredrup Saeverud, a déclaré qu'il y avait des signes que l'auteur non identifié s'était radicalisé. Il s'est converti à l'islam quelque temps avant l'attaque. Les enquêteurs pensent qu'il agissait seul.

Plus tôt jeudi, les médias norvégiens ont rapporté qu'une autre personne suspecte armée d'un arc et de flèches avait été repérée à Oslo, mais la police de la ville a assuré au public que l'archer ne représentait aucune menace.

L'attaquant a apparemment ciblé des personnes au hasard dans la petite ville de 26 000 habitants. Il a tiré des flèches sur les victimes à l'intérieur d'un supermarché local et dans les rues, tuant cinq personnes et en blessant deux. Toutes les victimes étaient âgées de 50 à 70 ans, a précisé le chef de la police. L'un des blessés était un agent des forces de l'ordre qui n'était pas en service.

Vous pensez que vos amis seraient intéressés ? Partagez cette histoire !

Vous aimer cet article ? Partagez-le avec un ami !

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.