La Russie va commencer à distribuer des terres gratuites dans la zone arctique

libre info france

Russie

URL courte

Le programme d’attribution de terres dans l’Extrême-Orient russe va être étendu. La surface allouée gratuitement va doubler et la zone arctique sera désormais prise en compte.

Les Russes désireux de s’établir dans la partie extrême-orientale du pays vont désormais jouir de nouveaux avantages. La loi leur octroyant un hectare gratuit a en effet été modifiée. Après une exploitation effective, les bénéficiaires du programme pourront désormais recevoir gratuitement un second hectare de terrain, à partir du 1er août.

À la demande d’entrepreneurs et d’agriculteurs, le don de terre a aussi été élargi à la zone arctique. La Carélie, la région de Mourmansk et d’Arkhangelsk sont particulièrement visées. Ces changements ont été votés fin juin. Ils seront pour l’heure destinés aux locaux, avant de s’étendre à tous les citoyens russes d’ici février 2022. Plus d’un million d’hectares de terre sont ainsi proposés gratuitement sur le site en ligne du gouvernement. La procédure simplifiée permet d’acquérir son terrain en un mois.

Un programme qui séduit

La Loi sur l’hectare d’Extrême-Orient a été promulguée en 2016. Elle a pour but de repeupler les vastes étendues de Yakoutie, du Kamtchatka, ou du Primorié, en offrant des terres aux Russes qui en font la demande. Le terrain devra cependant être exploité durant cinq ans, au risque d’être confisqué.

Un programme qui mise sur la volonté et l’esprit d’entreprise des nouveaux arrivants, comme l’a expliqué le vice-Premier ministre Youri Troutnev.

«Le programme est conçu pour ceux qui sont prêts à prendre des terres, à les cultiver, à y construire des logements, ou à développer une entreprise. Chaque personne décide quoi faire sur le site qu’elle a choisi. Cela concerne ceux qui sont prêts à travailler, à prendre des risques et à réussir», a ainsi déclaré le haut responsable.

L’initiative, réservée aux citoyens russes, semble également séduire à l’international. De nombreux étrangers, Ukrainiens, Kazakhs mais aussi Allemands ou Américains visitent en effet le site Internet consacré à l’«hectare d’Extrême-Orient», selon l’agence chargée de superviser le projet.

Pour l’heure, plus de 93.000 personnes ont bénéficié du programme. Parmi elles, 42% déclarent avoir utilisé leur terre pour y bâtir un logement, 36% l’ont dédiée à l’agriculture et 10% pour l’entreprenariat, selon le ministère du Développement de l’Extrême-Orient russe.

Le district fédéral extrême-oriental est le plus grand de Russie et représente plus de 40% du territoire national. Il reste cependant le moins peuplé des huit districts fédéraux, avec seulement 8 millions d’habitants.

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.