La Russie construit la flotte de brise-glace la plus puissante et vise à naviguer toute l'année sur sa route maritime dans l'Arctique – Poutine

La Russie construit la flotte de brise-glace la plus puissante et vise à naviguer toute l'année sur sa route maritime dans l'Arctique - Poutine

Cherchant à développer davantage la région arctique, où se trouve la route maritime du Nord, la Russie construit de puissants brise-glaces que personne n'a jamais construits auparavant, a déclaré le président Vladimir Poutine.

«La Russie est en train de construire la flotte de brise-glace la plus puissante du monde, y compris des géants tels que le« Leader », que personne n’a jamais construit auparavant,» a déclaré mercredi le dirigeant russe lors d'une réunion avec le conseil d'administration de la Société géographique russe.

La construction du brise-glace Leader, ou projet 10510, a commencé l’année dernière au chantier naval russe de Zvezda. Le brise-glace nucléaire unique devrait être opérationnel en 2027, permettant aux navires plus souples de traverser la route maritime du Nord de la Russie à tout moment de l’année.

«La navigation sur la route maritime du Nord pourrait durer toute l’année dans les années à venir», Dit Poutine.

La Russie entend faire de cette route, qui s’étend sur toute la longueur des régions de l’Arctique et de l’Extrême-Orient de la Russie, une artère commerciale majeure. Le gouvernement s'attend à ce que le transport de marchandises le long de celui-ci dépasse 80 millions de tonnes dès 2024. Bien qu'il s'agisse du passage le plus court entre l'Europe et l'Asie, il est généralement fermé pendant plusieurs mois en raison de l'épaisse glace, mais de puissants brise-glace escortant d'autres navires pourraient résoudre le problème. problème.

Le brise-glace à propulsion nucléaire Arktika est l’un des derniers ajouts à la flotte russe de l’Arctique. Le navire fait partie du projet 22220, une nouvelle flotte russe des brise-glaces à propulsion nucléaire les plus grands et les plus puissants du monde.

D'autres navires de ce type – le Sibir, l'Oural et la Yakoutie – sont actuellement en construction et devraient être lancés dans les années à venir. Le premier devrait terminer les essais d'amarrage à l'automne avant de commencer les essais en mer. Un autre navire, le Chukotka, en est aux premiers stades de développement.

Pour plus d'histoires sur l'économie et la finance, visitez Section affaires de RT

Vous aimer cet article ? Partagez-le avec un ami !

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.