La construction du Nord Stream 2 suspendue en Allemagne

libre info france

International

URL courte

Une plainte déposée par l’organisation écologiste NABU a entraîné la suspension des travaux de pose de conduites pour le futur gazoduc Nord Stream 2. Selon NABU, le projet risque de détruire des habitats en milieu marin.

Les travaux de construction du gazoduc Nord Stream 2 sont suspendus jusqu’à fin mai suite à une plainte déposée par des écologistes, a annoncé à Sputnik l’agence maritime et hydrographique allemande BSH.

Précédemment, l’ONG Naturschutzbund Deutschland (NABU) a contesté la décision de l’agence qui avait approuvé la pose des conduites dans la zone économique exclusive allemande en mer Baltique sur un tronçon de 16,5 kilomètres.

Les écologistes avancent que la pose de Nord Stream 2 serait susceptible de détruire les habitats naturels du fond marin sur une superficie équivalente à plus de 16 terrains de football. Ils mettent également en doute le besoin par leur pays de ce gazoduc en général.

Désormais, la justice allemande doit donner suite à la plainte de NABU. Dans l’attente du jugement, les travaux de posage ne pourront pas se poursuivre.

Tensions politiques

Le 29 avril, le Parlement européen a adopté une résolution demandant «instamment que l’UE réduise sa dépendance à l’égard de l’énergie russe» et invitant les institutions de l’Union et tous les États membres à arrêter la mise en œuvre du projet Nord Stream 2.

Auparavant, la ministre allemande de la Défense Annegret Kramp-Karrenbauer a fait valoir que la quantité de gaz acheminé grâce au futur gazoduc pourrait dépendre du «comportement» russe.

«Le même gaz russe»

La chancelière fédérale Angela Merkel a reconnu le 20 avril que le projet était au centre d’une «lutte politique» en Europe, tout en soulignant que le futur gazoduc transporterait le même gaz russe que celui qui arrive déjà en Europe via l’Ukraine ou la Turquie sans susciter d’objections.

Elle a également tenu de rappeler que Berlin soutenait toujours l’Ukraine en tant que pays de transit de gaz russe vers l’Europe.

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.