La Chine promet des « contre-mesures » au boycott olympique américain

Alors que les États-Unis réfléchissent au boycott, Poutine présente ses plans pour les Jeux olympiques d'hiver de Pékin

Pékin a mis en garde Washington contre toute atteinte à la coopération dans des « domaines importants » en appelant à un boycott diplomatique des prochains Jeux olympiques d'hiver en Chine et en qualifiant le comportement américain de « grandiose ».

Les appels au boycott devraient cesser, a déclaré lundi le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian, lors d'une conférence de presse, ajoutant qu'un échec de la part des politiciens américains pourrait « affectent le dialogue et la coopération entre la Chine et les États-Unis dans des domaines importants ».

Lire la suite

Alors que les États-Unis réfléchissent au boycott, Poutine présente ses plans pour les Jeux olympiques d'hiver de Pékin

Si Washington « insiste pour s'accrocher volontairement à son cours », Pékin aurait « prendre des contre-mesures résolues », Lijian a ajouté, tout en décrivant les appels au boycott comme rien d'autre que « grande notoriété ». L'administration du président américain Joe Biden n'a encore officiellement annoncé aucune décision. Cependant, il devrait le faire cette semaine, selon un reportage de CNN dimanche.

Le mois dernier, Biden a déclaré qu'il envisageait un boycott diplomatique des Jeux d'hiver de 2022 à Pékin pour protester contre le bilan de la Chine en matière de droits de l'homme, y compris ce que Washington décrit comme un "génocide" des Ouïghours – une minorité musulmane vivant dans la région du nord-ouest du Xinjiang en Chine.

Les pays occidentaux, y compris les États-Unis et le Royaume-Uni, ont accusé la Chine d'avoir établi des camps au Xinjiang qui auraient imposé la stérilisation et le travail forcé. Pékin a nié à plusieurs reprises ces accusations, appelant les sites des centres d'enseignement et de formation professionnels.

La Maison Blanche n'a pas commenté le reportage de CNN. Le boycott potentiel empêcherait les officiels américains d'assister aux Jeux olympiques mais n'empêcherait pas les athlètes américains d'y participer. Le Premier ministre britannique Boris Johnson envisagerait également un boycott similaire.

Vous aimer cet article ? Partagez-le avec un ami !

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.