Kim Jong Un aurait introduit une interdiction contre les coupes de cheveux «non socialistes»

THIS PICTURE WAS MADE AVAILABLE BY A THIRD PARTY. AFP CAN NOT INDEPENDENTLY VERIFY THE AUTHENTICITY, LOCATION, DATE AND CONTENT OF THIS IMAGE. THIS PHOTO IS DISTRIBUTED EXACTLY AS RECEIVED BY AFP. / (Photo credit should read STR/AFP/Getty Images)

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a interdit un certain nombre de coupes de cheveux, de jeans skinny, de piercings et de musique pop, qui sont désormais tous considérés comme des «comportements antisocialistes».

La dernière répression vise à maintenir à distance la mode occidentale «décadente» et le style de vie capitaliste «exotique», selon au Daily Express.

KimLe régime de l ’a approuvé seulement 15 coupes de cheveux non socialistes que les Nord-Coréens peuvent obtenir. Les mulets, les cheveux pointus et teints étaient interdits, indique le rapport.

La décision est intervenue après qu'un article affirmant que le socialisme a échoué dans les pays qui laissent les valeurs occidentales imprégner leur culture socialiste a été publié dans Rodong Sinmun, le journal officiel du Parti des travailleurs au pouvoir en Corée du Nord, selon à Insider.

"L'histoire nous enseigne une leçon cruciale selon laquelle un pays peut devenir vulnérable et finalement s'effondrer comme un mur humide indépendamment de sa puissance économique et de défense si nous ne conservons pas notre propre style de vie", lit-on dans l'article, selon à l'agence de presse Yonhap.

Kim avait précédemment publié une loi renforçant la sanction pour possession de vidéos produites en Corée du Sud, ciblant spécifiquement K-pop, dont la popularité est à la hausse. Selon l'agence de presse Yonhap, cette décision fait partie d'un effort gouvernemental plus large visant à limiter l'afflux de culture étrangère.

Vous aimer cet article ? Partagez-le avec un ami !

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.