Kayleigh McEnany brûle Jen Psaki pour "désinformation" lors des briefings – "J'ai tout dit avec précision"

Kayleigh McEnany brûle Jen Psaki pour "désinformation" lors des briefings - "J'ai tout dit avec précision"

L'ancienne attachée de presse de la Maison Blanche, Kayleigh McEnany, s'est prononcée cette semaine pour critiquer son successeur Jen Psaki pour avoir déclaré que l'administration de Joe Biden travaillait activement avec Facebook pour lutter contre la "désinformation" COVID-19 sur les réseaux sociaux.

Pete Hegseth interroge McEnany

Lors d'une apparition sur "Fox & Friends", l'animateur Pete Hegseth a interrogé McEnany sur les informations selon lesquelles l'administration Biden aurait signalé des publications sur Facebook qui, selon eux, contiennent des informations erronées sur le coronavirus ou le vaccin.

"Vous avez une perspective unique en vous tenant sur ce podium", a déclaré Hegseth. « Qu'est-ce que ça fait de regarder Jen Psaki se tenir là et déclarer ouvertement que nous travaillons avec Facebook ? Lors de l'une des conférences de presse avec le chirurgien général, ils ont utilisé l'expression « désinformation » 35 fois au cours de ce briefing. »

En rapport: Kayleigh McEnany cloue Jen Psaki pour avoir admis qu'elle avait dit à Biden d'éviter les questions – "Diffusion de la stratégie WH"

« Pouvez-vous imaginer un contre-argument où vous vous lèveriez et diriez à cause de la désinformation, que ce soit sur la question de la vie ou du deuxième amendement, nous allons supprimer les opinions de la gauche parce que nous allons les appeler désinformation ? » il ajouta. « Je veux dire, c'est Orwellien. Et cela se passe juste sous nos yeux.

McEnany sonne hors tension

McEnany a riposté en disant qu'elle était plus honnête pendant son mandat d'attachée de presse que Psaki ne l'a été.

"Imaginez si je m'étais tenu à ce podium, Pete, et avais dit que nous censurions les mensonges sur Lafayette Square selon lesquels le président Trump a gazé les manifestants pour une séance photo", a déclaré McEnany. "Cela n'est jamais arrivé."

"Imaginez si j'avais dit que nous censurons cela", a-t-elle poursuivi. "Nous censurons les informations qui, vous savez, ne sont pas d'accord avec la théorie des fuites de laboratoire [COVID-19]. Nous censurons les informations sur les primes russes. Toutes ces choses étaient des mensonges !

En rapport: Kayleigh McEnany dit qu'en tant que femme de foi, elle n'a jamais menti en tant qu'attachée de presse de Trump

« Mais devinez quoi ? Dans ce pays, il y a le premier amendement », a-t-elle ajouté. « Vous avez le droit de dire ce que vous voulez à quelques exceptions près. Je n'aurais jamais dit ça depuis le podium. Elle a mis son administration dans de nombreux problèmes juridiques. Je vous dis ceci.

"J'ai juste essayé de m'assurer d'avoir tout dit avec précision", a conclu McEnany. "Elle a réussi à tomber dans un bourbier juridique et je vous garantis qu'il y a quelques personnes au DOJ, sur les réseaux sociaux qui sont très mécontentes des choses qui ont été dites sur ce podium."

Découvrez le segment complet ci-dessous.

Cette pièce a été écrite par James Samson le 21 juillet 2021. Elle est parue à l'origine dans LifeZette et est utilisé avec autorisation.

En savoir plus sur LifeZette :
L'ancien conseiller commercial de la Maison Blanche Peter Navarro : "Donald Trump a gagné dans un glissement de terrain anormal"
La star de l'UFC, Jorge Masvidal, appelle Colin Kaepernick et le qualifie de lâche pour avoir porté une chemise Castro
La censure est là: un juge ordonne à une femme de retirer les panneaux anti-biden À SON DOMICILE

Les opinions exprimées par les contributeurs et/ou les partenaires de contenu sont les leurs et ne reflètent pas nécessairement les vues de The Political Insider.

Vous aimer cet article ? Partagez-le avec un ami !

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.