«Je suis un Street Fighter»: Pelosi dit qu’elle aurait combattu les émeutiers du Capitole

House Speaker Nancy Pelosi Holds Her Weekly Press Conference At The Capitol

La présidente de la Chambre, Nancy Pelosi, a déclaré mardi qu'elle aurait combattu les émeutiers du Capitole s'ils étaient entrés dans la chambre de la Chambre, selon USA Today.

Pelosi et d'autres membres du Congrès étaient dans la chambre de la Chambre le 6 janvier quand un groupe d'émeutiers est entré cherchant à perturber la certification de l'élection présidentielle de 2020.

Pelosi était demandé par USA Today ce qu’elle aurait fait si elle n’avait pas été évacuée à temps, ce à quoi elle a répondu: «Eh bien, je suis assez dure. Je suis un combattant de rue. Ils auraient eu une bataille entre leurs mains.

Pelosi a levé ses talons aiguilles de quatre pouces et a dit: «J'aurais eu ces derniers», selon USA Today.

L’un des émeutiers du Capitole, Richard Barnett, a été photographié en train de poser ses pieds sur le bureau de Pelosi et de prendre une enveloppe sur son bureau. (CONNEXES: Un homme posé avec les pieds sur le bureau de la présidente Nancy Pelosi lors de l'arrestation de l'émeute du Capitole)

Barnett a été accusé d'entrer et de rester pour des motifs restreints, d'entrée violente et de vol de biens publics, selon NBC.

Pelosi a déclaré lors d'une collecte de fonds en mars que les émeutes du Capitole étaient un «moment difficile», selon La colline.

«Ce fut un moment très difficile pour nous au Capitole et pour ceux qui se soucient de notre démocratie… que les gens descendent sur le Capitole, incitent à l'insurrection pour renverser le processus», a déclaré Pelosi, selon la Colline. «Que les gens utilisent la violence sur le Capitole, même pour tuer, vraiment des membres du Congrès et le vice-président des États-Unis était tellement difficile.

Vous aimer cet article ? Partagez-le avec un ami !

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.