«Il n’ya pas de fraude électorale?» Un consultant politique du Texas ARRÊTÉ pour récolte de bulletins de vote après l’exposé du projet Veritas

«Il n’ya pas de fraude électorale?» Un consultant politique du Texas ARRÊTÉ pour récolte de bulletins de vote après l’exposé du projet Veritas

Une consultante politique du Texas a été arrêtée pour fraude électorale, après que ses actions aient été révélées dans plusieurs vidéos du projet Veritas, dans lesquelles elle a admis avoir récolté des bulletins de vote et avoir été payée pour «avoir fait voter Biden».

Le procureur général du Texas, Ken Paxton, a annoncé mercredi l'arrestation de Raquel Rodriguez. Dans une déclaration publique, Paxton a déclaré qu'il n'y avait pas de fraude électorale "Faux et trompeur."

«Beaucoup continuent d’affirmer que la fraude électorale n’existe pas. Nous avons toujours su qu’une telle affirmation était fausse et trompeuse, et nous disposons aujourd'hui de preuves tangibles supplémentaires. C'est une victoire pour l'intégrité électorale », a-t-il dit, citant les vidéos du projet Veritas comme raison du lancement de l'enquête criminelle en premier lieu.

«Pour ceux qui, dans les médias, disent qu’il n’existe pas de fraude électorale et que ce que nous faisons n’est rien de plus qu’une tentative de« saper les élections », PRENEZ SIÈGE!» Le fondateur de Project Veritas, James O’Keefe, a écrit sur Twitter pour célébrer la nouvelle. Il a ensuite directement interpellé les membres des médias qui avaient réfuté les allégations de fraude électorale poussées par le président Donald Trump et ses partisans.

Dans des vidéos d'infiltration, on peut voir Rodriguez convaincre au moins un électeur de changer sa préférence de républicain à démocrate et offrir les mêmes cadeaux aux personnes âgées, qui enfreignent les lois électorales. Rodriguez continue en admettant qu'elle offre souvent des personnes âgées et d'anciens prisonniers en échange de votes pour certains candidats, et dit qu'elle est payée pour son travail.

"Oui, je fais voter Biden, mais je veux dire que je ne vais pas le faire gratuitement – en d’autres termes, s’ils ne me paient pas, je me dis" excuse-moi? "" elle dit.

Rodriguez n'a pas précisé qui, le cas échéant, l'avait payée pour les votes de Biden, mais a affirmé que de nombreux responsables républicains du Texas essayaient de "Aidez-moi" dans cet effort. Elle a également identifié de nombreux responsables locaux pour lesquels elle avait aidé récolter les bulletins de vote en échange d'argent ou de faveurs politiques.

Rodriguez fait face à des accusations de «Fraude électorale, vote illégal, aide illégale à voter par correspondance et possession illégale d'un bulletin de vote officiel.» Elle a admis dans une vidéo de Veritas que ce qu'elle faisait était illégal et qu'elle«Pourrait aller en prison.» Elle risque maintenant jusqu'à 20 ans de prison pour ses crimes présumés.

Bien que Rodriguez ait principalement admis la fraude électorale locale, les théories sur la fraude à l'élection présidentielle sont devenues un sujet particulièrement brûlant depuis la prise d'assaut du Capitole américain la semaine dernière par les partisans de Trump. L'émeute s'est produite immédiatement après un discours du président dans lequel il continuait de prétendre qu'il avait remporté l'élection, malgré ses nombreuses tentatives pour annuler les résultats devant le tribunal n'ayant mené nulle part.

Depuis lors, les démocrates ont lancé des actions possibles que le Congrès pourrait entreprendre pour faire taire les théories de fraude électorale des médias et des législateurs républicains. Rep.Alexandria Ocasio-Cortez (D-New York) cette semaine suggéré un comité du Congrès se tiendra pour «Maîtriser l’environnement médiatique» et empêcher que les mensonges sur la fraude électorale continuent de se répandre.

Rep. Jason Crow (D-Colorado) aussi revendiqué mercredi que lui et d'autres législateurs envisagent de prendre des mesures pour censurer ou expulser les membres républicains du Congrès qui continuent de prétendre qu'il y a eu fraude à l'élection présidentielle, comme la Rep. Marjorie Taylor Greene (R-Géorgie).

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cette histoire!

Vous aimer cet article ? Partagez-le avec un ami !

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *