Facebook bloque la #révolution pendant le week-end de l'Indépendance : rapport

Facebook bloque la #révolution pendant le week-end de l'Indépendance : rapport

Facebook aurait bloqué le hashtag "révolution" pendant le week-end de l'indépendance, selon
Le Washington Times.

Quels sont les détails ?

Le média a déclaré que le rapport avait atteint son paroxysme dimanche après que plusieurs utilisateurs de médias sociaux eurent tweeté que la plate-forme de réseautage de médias sociaux avait été bloquée.
#révolution de vue, et les utilisateurs recherchant le hashtag ont reçu une notification « Garder notre communauté en sécurité » reconnaissant que « (p)osts avec révolution sont temporairement cachés ici ».

"Certains contenus de ces messages vont à l'encontre de nos normes communautaires", indique la notification.

Le Times note que Facebook – qui interdit le contenu qui enfreint les politiques contre « la violence et l'incitation », les « fausses nouvelles » et plus encore – n'a pas expliqué pourquoi la « révolution » a été bloquée.

Le hashtag, selon le média, était toujours bloqué dimanche, mais mardi, #revolution a rendu les résultats de recherche associés.

Le Washington Times a déclaré qu'il avait contacté Facebook pour commenter la question.

L'auteur Jim Hanson a tweeté à propos de la nouvelle,
l'écriture, "Pouvez-vous croire que #Facebook bloque les recherches de #révolution à l'occasion du f ** king anniversaire de la Révolution américaine ? Il est temps de destituer les tyrans de la technologie (en utilisant des moyens légaux, vous êtes des bâtards traîtres) #July4th (.)"

Représentant Thomas Massie (R-Ky.)
tweeté, "Bienvenue dans la rééducation de l'Amérique le week-end du Jour de l'Indépendance (.)"

Représentant Madison Cawthorn (R-N.C.)
ajoutée, "#BigTech à nouveau, interdisant aux Américains de commémorer notre indépendance d'un gouvernement tyrannique. Ils ne veulent pas enseigner l'histoire parce qu'elle se répète. Réveillez-vous, Amérique."

Autre chose à savoir ?

En avril, le conseil de surveillance de Facebook annoncé il commencerait à censurer tout contenu en acceptant les appels des utilisateurs qui ont signalé le contenu s'il les offensait.

"Après avoir épuisé le processus d'appel de Facebook, vous recevrez un identifiant de référence du conseil de surveillance dans votre boîte de réception d'assistance et pourrez faire appel de la décision auprès du conseil", indique un communiqué en mouvement. "Vous pouvez faire appel des décisions concernant les publications et les statuts, ainsi que les photos, vidéos, commentaires et partages."

Le Conseil de surveillance a ajouté : " Désormais, les utilisateurs peuvent également faire appel auprès du Conseil du contenu qui, selon eux, devrait être supprimé de Facebook ou d'Instagram. Le Conseil utilisera son jugement indépendant pour décider ce qu'il faut laisser et ce qu'il faut contraignant sur Facebook."

"Une fois que vous aurez épuisé le processus d'appel de Facebook, vous recevrez un identifiant de référence du Conseil de surveillance dans votre boîte de réception d'assistance et pourrez faire appel de la décision auprès du Conseil", poursuit le communiqué. "Vous pouvez faire appel des décisions concernant les publications et les statuts, ainsi que les photos, vidéos, commentaires et partages."

.(tagsToTranslate)revolution(t)quatr juillet(t)facebook bloque le hashtag(t)revolution hashtag(t)reports(t)facebook

Vous aimer cet article ? Partagez-le avec un ami !

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.