En continu: Biden encourage Israël à entreprendre les efforts nécessaires à un cessez-le-feu avec le Hamas

libre info france

Une quatrième réunion du Conseil de sécurité sur le conflit israélo-palestinien est prévue ce 18 mai, alors que les États-Unis refusent toujours de soutenir l’adoption d’une déclaration de l’organisation sur la cessation des hostilités et ce alors que Biden a appelé Netanyahou à œuvrer à un cessez-le-feu.

Lors d’un échange téléphonique avec son homologue israélien, le Président des États-Unis a «réitéré son ferme soutien au droit d’Israël à s’auto-défendre contre les attaques aveugles à la roquette», mais a également plaidé pour un cessez-le-feu, a fait savoir le 17 mai la Maison-Blanche.

«Le Président a encouragé Israël à faire tous les efforts pour garantir la protection des civils innocents», précise la présidence américaine.

Parallèlement, en une semaine, Washington s’est à trois reprises opposé à l’adoption d’une déclaration du Conseil de sécurité de l’Onu portant sur «une cessation des violences» dans le conflit israélo-palestinien. Selon plusieurs sources, les États-Unis «ne soutiennent pour le moment aucune adoption du Conseil de sécurité».

Ce mardi 18 mai, alors que les deux parties ont essuyé des attaques pour une huitième nuit consécutive, le Conseil de sécurité doit se réunir une quatrième fois.

Nouvelle nuit d’attaques

Selon le dernier bilan officiel, les hostilités en cours depuis huit jours ont ôté la vie à plus de 220 personnes, dont la grande majorité est palestinienne.

Ce matin, Tsahal a déclaré que ses 62 avions de combat et leurs quelque 110 munitions avaient attaqué près de 65 cibles militaires du Hamas dans la bande de Gaza, notamment cinq quartiers généraux. L’Armée de défense d’Israël a par ailleurs pris pour cible cinq maisons des commandants du Hamas, utilisées, selon Tsahal, pour mener des activités terroristes.

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.