«Donner un peu de kiff»: privé de salle de spectacle, l’humoriste Redouanne Harjanne fait du stand-up dans la rue

libre info france

https://cdnfr1.img.sputniknews.com/img/07e5/04/02/1045431333_0:-1:3223:1812_1200x675_80_0_0_9f212fddc346e395b5579c271c3a6eca.png

Sputnik France

https://cdnfr2.img.sputniknews.com/i/logo.png

https://fr.sputniknews.com/culture/202104021045431508-donner-un-peu-de-kiff-prive-de-salle-de-spectacle-lhumoriste-redouanne-harjanne-fait-du-stand-up/

Alors que les salles de spectacle sont fermées depuis plusieurs mois, le stand-upper Redouanne Harjane a trouvé la parade pour aller à la rencontre du public: désormais, il se produit dans les rues parisiennes. Sputnik l’a suivi sur sa nouvelle scène.

Depuis le 28 octobre dernier, théâtres et salles de spectacle sont portes closes à cause des restrictions sanitaires. Et la perspective d’une réouverture prochaine s’éloigne. Pour de nombreux artistes, cela signifie tout simplement la «mort de leur métier». Un constat partagé par le comédien Redouanne Harjane.

L’humoriste, passé notamment par le Jamel Comedy Club, a décidé de ne pas se laisser abattre en trouvant une nouvelle manière d’aller au contact du public. Dorénavant, il fait du stand-up dans la rue afin de redonner le sourire aux passants.

«Je me suis retrouvé chez moi tout seul en slip, je me suis dit que mon métier était en train de mourir. […] Beaucoup de gens souffrent économiquement et socialement. À la base, mon métier, c’est de faire rire, donner un peu de kiff aux gens, donc je me suis dit: let’s go, on va dans la rue», s’amuse Redouanne Harjane.

Une nouvelle scène à laquelle il doit s’habituer et trouver ses repères. En effet, avec le masque, «c’est terrible» pour capter les réactions des passants, confie le comédien. Mais «parfois, on entend un rire sous les masques», se réjouit l’artiste.

«Les gens sont là, l’énergie, la bienveillance dans le regard, les attitudes, ça me manquait.»

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.