Deux roquettes ciblant l'ambassade des États-Unis (VIDEOS)

RT

Deux civils ont été blessés dans une attaque à la roquette visant la « zone verte » de Bagdad qui abrite l'ambassade des États-Unis et le gouvernement irakien

Deux civils ont été blessés lors d'une attaque à la roquette qui a visé l'ambassade des États-Unis à l'intérieur de la "zone verte" de Bagdad, a déclaré l'armée irakienne aux journalistes. Au moins quatre missiles ont été lancés et un aurait frappé une école voisine.

Des vidéos de Bagdad partagées jeudi soir, heure locale, montraient des obus rouges éclairant le ciel au-dessus de la ville, alors que des canons de défense ponctuelle C-RAM montés à l'intérieur de l'ambassade des États-Unis tentaient d'intercepter les roquettes.

Trois missiles ont frappé dans le périmètre de l'ambassade américaine, tandis qu'un autre a touché une école dans le complexe résidentiel voisin, a rapporté AP citant des responsables militaires irakiens anonymes. Une femme et une fille auraient été blessées lors de cette grève. Aucun autre détail n'a été fourni.

Les roquettes auraient été lancées depuis le quartier de Dora à Bagdad, a indiqué l'armée irakienne. Bien que les attaquants n'aient pas été identifiés, les États-Unis ont accusé les milices chiites – prétendument soutenues par l'Iran – d'avoir attaqué des cibles militaires et diplomatiques américaines dans le pays.

Une autre attaque à la roquette a visé jeudi dernier des bases militaires abritant des troupes américaines à Bagdad et dans la province d'Anbar, dans l'ouest de l'Irak. Cela coïncidait avec le deuxième anniversaire du lancement par l'Iran d'un barrage de missiles sur des bases américaines en Irak en représailles à l'assassinat par drone de janvier 2020 du général du Corps des gardiens de la révolution islamique Qassem Soleimani à Bagdad.

Il y a environ 2 500 soldats appartenant à la coalition dirigée par les États-Unis contre l'État islamique (EI, anciennement ISIS) toujours en Irak, officiellement à titre purement consultatif, leur mission de combat contre l'EI ayant pris fin en décembre.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

Vous aimer cet article ? Partagez-le avec un ami !

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.